Ruines du château de Pervinquières

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Ruines du château de Pervinquières

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Ginals

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

B2 244 à 247 ; 288 à 291

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 13e siècle

Description historique

En 1370, le château est acquis par les abbés de Beaulieu. Il leur appartient jusqu'en 1789 où il est signalé comme ruiné. L'extérieur de l'enceinte subsiste dans ses lignes principales (pierre de taille, grès de Villeveyre...), protégé aux quatre angles par des tours carrées dont deux subsistent. La forteresse comprenait aussi, sur la façade sud et à l'intérieur du rempart, une tour ronde contenant un escalier à vis dont la trace reste apparente. L'accès se faisait par la porte ogivale encore entière, placée au nord, défendue par une autre tour carrée occupée à la base par le porche d'entrée dont les ailes ogivales ont disparu mais dont la paroi garde encore un débris des arêtes aigües et les bases de départ reposant sur des chapiteaux. Une poterne s'ouvrait à l'est, protégée par la tour d'angle nord-est.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1950/06/23 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château de Pervinquières (ruines) (cad. B2 244 à 247 ; 288 à 291) : inscription par arrêté du 23 juin 1950

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection