Ancienne abbaye de Belleperche

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De cisterciens

Titre courant

Ancienne abbaye de Belleperche

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Cordes-Tolosannes

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

ZB 51 à 55, 71

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Moyen Age

Description historique

Abbaye affiliée à l'ordre de Cîteaux en 1143, qui connaît un développement remarquable au cours du 13e siècle. Les difficultés économiques dues aux guerres franco-anglaises de la fin du Moyen-Age, l'introduction du régime commendataire en 1454, et les guerres de Religion (occupation et pillage en octobre-décembre 1572) affaiblissent le monastère, qui se redresse dès 1598. Eglise gothique (vers 1230-consacrée en 1263) restaurée en 1610-1613. Réfectoire gothique brique et pierre vers 1290-1300, en partie démoli fin 17e (mur ouest conservé sur toute la hauteur, mur pignon et porte à voussures). Partie de l'infirmerie monastique fin XIIIe siècle conservée dans le grenier à grains moderne (murs est, sud et ouest, portes). Passage gothique voûté d'ogives à clefs florales sculptées daté vers 1255 entre le grand et le petit cloître (détruit vers 1610). Vendu comme bien national à la Révolution. L'église fut détruite dans les années 1800-1840 (vestiges du collatéral nord) , la moitié de l'aile des moines, la salle capitulaire et partie du cloître entre 1845 et 1880. Sont conservés : l'hôtellerie avec chambres d'hôtes, galeries, deux escaliers, salons et salles à manger d'été et d'hiver, chambre du prieur, petit appartement abbatial, grenier à grains à trois vaisseaux, partie du quartier monastique, réfectoire moderne, cuisines. Cloître reconstruit au 18e siècle en conservant les murs XIIIe, dont subsistent les galeries ouest et nord. Cour nord construite en 1701 pour faire transition entre les parties médiévales orientées selon les points cardinaux et les bâtiments 18e siècle en bordure de la terrasse de la Garonne. Réfectoire, salons, salles à manger et chambres offrent un répertoire de gypseries de style rocaille (vers 1750-1765) , néo-Louis XIV (vers 1780) , et " à la grecque " (fin des années 1780). Hôtellerie édifiée après 1730 avec le grenier et restructuration d'une aile en retour dite " aile des jardiniers ". Après 1761, établissement de la façade sud, percements de baies et création de fausses fenêtres peintes en trompe-l'oeil, création de l'escalier d'honneur et des salles de réception. Modifications intérieures après 1780 à l'étage. La fontaine en rive de Garonne est une composition monumentale réalisée vers 1614 à partir de sculptures et matériaux prélevés sur l'église gothique.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2001/05/29 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancienne abbaye, y compris sa fontaine (cad. ZB 51 : restes des bâtiments (aire du cloître et sols archéologiques) ; 52, 53 : restes des bâtiments (emprise de l'église et sols archéologiques) ; 54, 55 : bâtiment central (façades et toitures, grand escalier avec sa rampe en fer forgé, salle capitulaire, salle à manger et salon de musique au rez-de-chaussée, salle à manger, salon et chambre dite de l'Evêque au premier étage) , partie est du logis et aile en retour ; 71 : fontaine) : classement par arrêté du 29 mai 2001

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Bâtiment conventuel,salle capitulaire,cloître,église,logis abbatial,site archéologique,escalier,rampe d'appui,décor intérieur,fontaine

Référence aux objets conservés

PM82001062, PM82001063, PM82001258

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classements 12 07 1978 (façades et toitures, grand escalier avec sa rampe, salle capitulaire, pièces avec décor) et 18 04 1988 (restes des bâtiments de l'ancienne abbaye) (arrêtés) annulés. Inscriptions 04 04 1947 (les restes de l'abbaye) et 20 11 1996 (fontaine) (arrêtés) annulées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété privée : fontaine

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/52
Fenêtres de la façade sud du bâtiment principal, côté gauche
Fenêtres de la façade sud du bâtiment principal, côté gauche
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image