Château de Magrin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Magrin

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Magrin

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

B 142

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle, 18e siècle (?)

Description historique

Situé sur l'enceinte médiévale arasée du château de Magrin, le séchoir à pastel est un des rares du genre encore en bon état du Midi toulousain. Il est construit en pierres de taille plus ou moins bien appareillées vraisemblablement de réemploi (murailles médiévales). Le bâtiment à quatre niveaux offre une élévation particulière en façades nord et sud pour assurer une bonne ventilation des coques de pastel ou cocagnes ; les murs sont percés au troisième niveau, correspondant à l'étage du séchoir, de jours étroits de près de trois mètres de hauteur chacun, surmontés d'ouvertures rectangulaires à l'étage de comble où était stocké l'agranat. L'ensemble constitue huit travées sans décor, au sud une neuvième travée est obturée par le bâtiment dit "Renaissance" construit en retour. A l'intérieur, les jours étroits sont fermés de contrevents en bois à persiennes fixes. Le séchoir conserve quatre compartiments (huit à l'origine), délimités par des grilles à armatures en bois et tiges de fer ; ils étaient autrefois clayonnés pour recevoir les coques de pastel. Outre le séchoir, on peut visiter, au deuxième niveau un musée retraçant l'histoire du pastel dans le Midi toulousain. Dans une tour attenante, un moulin pastellier provenant d'une commune voisine a été remonté. Aujourd'hui le château de Magrin est le site majeur de la Route Historique du Pastel.

Description

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1979/12/14 : classé MH ; 1979/12/14 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du corps de bâtiment et de la tour Renaissance ; escalier intérieur ; deux cheminées en pierre se trouvant l'une au premier étage et l'autre au deuxième étage ; vestiges de l'ancien château : classement par arrêté du 14 décembre 1979 ; Façades et toitures du séchoir à pastel (cad. B 142) : inscription par arrêté du 14 décembre 1979

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Séchoir,tour,escalier,cheminée,élévation,toiture

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection