Eglise Notre-Dame de Roumanou

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Notre-Dame de Roumanou

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Cestayrols

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

H 363

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle, 12e siècle

Description historique

Cet église est l'un des spécimen les plus typiques de l'art roman dans l'Albigeois. La construction, commencée probablement au début du 11e siècle, s'est terminée au 12e siècle. Il s'agissait d'un prieuré bénédictin dépendant de Saint-Victor de Marseille. L'église fut ensuite rattachée à Notre-Dame d'Ambialet. Elle garde le titre de prieuré jusqu'en 1790, bien que les moines aient été dispersés dès la croisade des Albigeois. L'édifice présente un plan en croix latine, avec bras du transept fortement accusés, choeur droit et abside semi-circulaire. Sur la croisée du transept se trouve un clocher carré percé sur chaque face de deux fenêtres en plein cintre. Le portail sous auvent est le seul élément décoratif extérieur avec ses bandeaux à fleurons et palmettes, damiers et losanges. A l'intérieur, la haute nef est voûtée en berceau, le choeur en cul de four. Les chapiteaux représentent le seul décor intérieur, en particulier ceux du transept.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/05/02 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise de Roumanou (cad. H 363) : classement par arrêté du 2 mai 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection