Ancien four a chaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Four à chaux

Titre courant

Ancien four a chaux

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hautes-Pyrénées (65) ; Lourdes ; 34, 42 avenue Maréchal-Foch

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Maréchal-Foch (avenue) 34, 42

Références cadastrales

CT 5, 17

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle ; 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1850 ; 1880

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Cazaux Moutou Jean Marie (commanditaire)

Description historique

Le four construit en pierre de moellons équarris est légèrement tronconique ; il est soutenu dans sa partie aval par un contrefort, ceinturé dans sa partie haute par une étroite armature en béton ; la plateforme du four est surmontée d'un lanterneau en tôle ondulée. Cette usine de chaux connaît vers 1880 un essor avec Jean Marie Cazaux Moutou. Celui-ci est sorti major de l'Ecole des Arts et métiers d'Angers et s'est formé aux établissements Schneider du Creusot ; maire de Lourdes à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Il fit ajouter aux angles de la plateforme du four deux têtes de mouton sculptées en pierre en forme de gargouille rappelant l'origine patronymique. L'usine de chaux ferme vers 1960. Cet ensemble homogène rassemble, au pied de la carrière d'extraction, les éléments constituants d'une usine de chaux : four, divers ateliers, écuries, maison de gardien et maison de maître.

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1990/10/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancien four à chaux ; façades et toitures des anciens bâtiments annexes situés en bordure du chemin mitoyen (maison du gardien, atelier, hangar à charrette, salle du four), ainsi que les murs subsistants de l'écurie à mulets ; façades et toitures de l'ancienne maison de maître (cad. CT 5, 17) : inscription par arrêté du 5 octobre 1990

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection