Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hautes-Pyrénées (65) ; Tostat

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

D 335

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1760

Description historique

Au Moyen Age, Tostat est l'un des domaines du seigneur de Bazillac. Le vieux logis est bâti au 16e siècle ; fort de briques carré entouré de fossés. Après la paix établie par Henri IV, les Bazillac s'établissent à Versailles ou Paris et l'édifice, abandonné, tombe en ruines. En 1760, un marquis de Bazillac fait combler le fossé côté Est et construire, de 1770 à 1785, un château de résidence. La Révolution laisse la décoration intérieure inachevée. A son retour, celle-ci est terminée. Le château du 18e siècle, construit sur un plan rectangulaire, a conservé sur l'arrière (côté ouest) la "basse-cour" de l'ancien logis ainsi que des pans de muraille, une échauguette, et se trouve ceinturé de douves sur trois côtés. La façade principale, en briques, est accessible par une vaste esplanade. Les chainages de briques soulignent un avant-corps central surmonté d'un fronton curviligne avec traces de bas-reliefs, ainsi que deux éléments latéraux se détachant au niveau de la toiture par une coiffure pyramidale autonome. L'intérieur présente une abondante décoration (gypseries et boiseries sculptées) caractéristique de la seconde moitié du 18e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie ; décor stuqué

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1987/11/06 : inscrit MH ; 1988/12/05 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Pièces en enfilade donnant en façade, au rez-de-chaussée et au premier étage, avec leur décor de stucs et de boiseries ; cage d'escalier (cad. D 335) : inscription par arrêté du 6 novembre 1987 ; Façades et toitures ; vestiges de l'ancien logis du 16s subsistant en arrière ; douves (cad. D 335) : classement par arrêté du 5 décembre 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection