Eglise Saint-Barthélémy et ses annexes (tour et chapelle)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Barthélémy et ses annexes (tour et chapelle)

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hautes-Pyrénées (65) ; Mont

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 13e siècle ; 14e siècle

Description historique

L'église du 12e ou 13e siècle se compose d'une nef rectangulaire de deux travées, terminée par une abside à pans coupés et couronnée par une voûte en berceau. La nef était primitivement éclairée par deux meurtrières étroites. A l'ouest, contre la première travée, se dresse une tour carrée du 17e siècle, au beffroi ajouré de quatre baies divisées par des colonnettes monolithes. Située au sud, la porte d'entrée présente un tympan orné du Chrisme avec l'alpha et l'oméga. En face de la porte s'ouvre une chapelle qui paraît postérieure à la construction de l'église. La voûte de l'église ainsi que celle de la chapelle ont reçu, au milieu du 16e siècle, un décor de fresques historiées réalisées par Melchior Rodrigis. En entrant dans la nef, de chaque côté de l'arceau de la tribune, sont représentés le prophète Isaïe et le Christ. La première travée de la voûte a reçu deux scènes de la Passion (condamnation par Pilate et portement de croix). La seconde travée présente le Christ docteur, entouré des Evangélistes et de leurs attributs. La voûte de la chapelle porte des scènes de la vie de la Vierge et de saint Jean-Baptiste. L'abside avait également été peinte par l'artiste, mais un retable cache cet ensemble. Les parois extérieures de l'église ont également reçu des peintures du côté sud. Sur la porte d'entrée, au-dessus du tympan, se voit le Christ en croix entre la Vierge et saint Antoine d'un côté, et les évêques saints Blaise et Exupère de l'autre. Entre les deux contreforts se déroule le Jugement dernier. Sur le contrefort de gauche a été représentée la pesée de âmes. Sur le contrefort de droite trois dames en habit d'époque Henri II représentent la Foi, l'Espérance et la Charité. Près de la porte du cimetière se trouve un petit oratoire qui semble plus ancien que l'église et qui a également reçu une ornementation peinte (Père Eternel entre saint Pierre et saint Paul ; monogrammes du Christ et de la Vierge entourés du tétramorphe ; légende de sainte Catherine d'Alexandrie).

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1910/01/22 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise et ses annexes (tour et chapelle) : classement par arrêté du 22 janvier 1910

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM65001735 ; PM65000923 ; PM65001731 ; PM65001733 ; PM65000924 ; PM65001788 ; PM65001734 ; PM65001732 ; PM65001790 ; PM65000925 ; PM65001789 ; PM65000921 ; PM65000922

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection