Château et donjon de Gaston Phoebus

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Titre courant

Château et donjon de Gaston Phoebus

Localisation

Localisation

Occitanie 65 Mauvezin

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle, 15e siècle

Description historique

Le château se compose d'un donjon carré placé sur le côté d'une enceinte rectangulaire. Aux angles de l'enceinte, des contreforts très saillants servaient de supports à des ouvrages aujourd'hui disparus qui permettaient de battre les remparts. Chacun des trois autres côtés du rectangle est soutenu par un gros contrefort qui devait avoir le même usage. Au milieu de la cour se trouve une construction voûtée qui aurait pu servir de citerne. Le donjon semble être établi sur un base pleine, formée de béton de galet coupé par des rangées de briques, généralement sur trois rangs, appareil vraisemblablement gallo-romain. Au-dessus de la porte d'entrée se trouve un écusson. Dans un cadre formé de feuillages frisés ayant à leur départ deux marmousets à tête en bas et soutenu par une moulure décorée de façon analogue, se trouvent les emblèmes héraldiques de Gaston Phoebus. Au centre, la devise "Jay belle dame". En 1373, le roi de France, Charles V, envoie son frère, le duc d'Anjou, assiéger le château pour le reprendre aux Anglais. Après six semaines de siège, les Anglais se rendent, la citerne d'eau étant vide. Le roi le donne au comte d'Armagnac qui se le voit disputé par Gaston Phoebus, prince de Foix et de Béarn. Celui-ci l'obtient par le mariage d'un de ses fils avec Béatrix, fille du comte. Il le restaure et fait graver cet écusson sur la porte d'entrée. A l'avènement de Henri IV, le château passe à la couronne et est abandonné. Il se transforme en carrière d'où sont extraits les matériaux pour bâtir les maisons alentours. En 1862, M. Jubinal, député des Hautes-Pyrénées, l'achète pour en faire un musée historique mais décède avant la réalisation de son projet. En 1906, M. Ribal, maire de Masseube, l'achète, le restaure et créé le musée gascon.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1941/12/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château et donjon de Gaston Phoebus : inscription par arrêté du 22 décembre 1941

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Donjon

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/8
Ruines et donjon de Gaston Phoebus
Ruines et donjon de Gaston Phoebus
Ministère de la culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image