Eglise Saint-Exupère

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Exupère

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hautes-Pyrénées (65) ; Arreau

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1545

Description historique

Cet édifice a certainement remplacé une chapelle plus ancienne et aurait été placé à l'endroit où le saint aurait vu le jour. Les assemblées générales des enclaves d'Aure se tenaient habituellement dans cette chapelle. Les archives des quatre vallées y étaient conservées. Désaffectée sous la Révolution, l'église fut convertie en magasin de l'hôpital militaire bâti à côté pour le service des troupes cantonnées dans la vallée afin de défendre la frontière. Elle est rendue au culte en 1857 et des travaux de restauration sont alors réalisés par l'architecte Laurent Barthe. Précédée d'un narthex, la chapelle se compose d'une nef étroite, orientée, se terminant à l'est par un sanctuaire à trois pans. Le narthex est la partie la plus ancienne, s'ouvrant par une porte romane du 12e siècle à six colonnes surmontées de chapiteaux historiés. Le tympan est orné d'un chrisme. Un escalier en pierre adossé au mur nord du narthex, conduit à la porte d'entrée de la tourelle ronde contenant l'escalier à vis montant au beffroi. Le clocher surmonte le narthex, rectangulaire en bas, octogonal au sommet. Son mur nord s'élève en encorbellement, porté par un berceau plein cintre. Une grille de fer du 16e siècle sépare le narthex de la chapelle, reposant sur un bahut en pierre au centre duquel est aménagé l'emplacement d'une porte. Cette grille est formée de barreaux fuselés en fer, encadrés entre des pilastres ornés de chapiteaux et de frises en fer décorés, dans le style de la Renaissance. Le vaisseau de la nef est couvert par une voûte en croisée d'ogive, avec adjonction de liernes et de tiercerons. Dans l'axe de la seconde travée fut ajoutée une chapelle dédiée à la Vierge. La sacristie fut bâtie en 1671.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1952/03/07 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Saint-Exupère : classement par arrêté du 7 mars 1952

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM65000042 ; PM65000618 ; PM65000986 ; PM65000987 ; PM65000985

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection