Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Vaillac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

B 465, 466

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1597

Description historique

Château-fort construit au 13e siècle, ayant été cité au cours des guerres contre l'Angleterre. En 1597, Anne de Montberon, dame de Vaillac, relève le château de ses ruines. Des embellissements sont commandés à Mathieu Jacquet de Grenoble, sculpteur du Roi. Le château comprenait un corps de logis accompagné d'un donjon carré et de cinq tours circulaires dont l'une, au centre de la façade principale, formait escalier. Un chemin de ronde avec mâchicoulis ceinturait les murs. La façade Est était flanquée de deux échauguettes d'angle à mi hauteur. Une chapelle occupait un ancien bastion carré surplombant le village. Du côté opposé à l'esplanade boisée, se trouvent les écuries voûtées capables de recevoir cinq cents chevaux. Ce bâtiment de commun était flanqué de deux tours munies également de chemins de ronde. A l'intérieur, des cheminées monumentales occupent les pièces. Des plafonds à la française ont conservé des traces de peinture décorative.

Galiote de Genouillac, fille de Louis Ricard de Gourdon de Genouillac qui s'illustra dans le métier des armes, fut une des figures extraordinaires du 16e siècle. Elle prononça ses voeux monastiques à sept ans, fut prieure à quinze et réforma son ordre.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1958/12/16 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château (ensemble des bâtiments) (cad. B 465, 466) : classement par arrêté du 16 décembre 1958

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Oratoire ; lambris de hauteur, peinture monumentale : panneaux de bois sur deux niveaux, peints d'arabesques au niveau inférieur et de vases fleuris au niveau supérieur, la voûte est peinte de monogrammes couronnés de laurier et d'un semis de fleurs (détail)
Oratoire ; lambris de hauteur, peinture monumentale : panneaux de bois sur deux niveaux, peints d'arabesques au niveau inférieur et de vases fleuris au niveau supérieur, la voûte est peinte de monogrammes couronnés de laurier et d'un semis de fleurs (détail)
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image