POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Monastère de Notre-Dame de Val Paradis

Désignation

Dénomination de l'édifice

Établissement conventuel

Titre courant

Monastère de Notre-Dame de Val Paradis

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Espagnac-Sainte-Eulalie

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle ; 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1293

Description historique

Cette abbaye fut d'abord un prieuré de religieux fondé un peu avant 1151 par Bertrand de Griffeuil sur des terres appartenant au vicomte de Calvignac dont la statue du chevalier est reconnaissable aux armoiries de la famille se trouve dans le choeur de l'église d'Espagnac. Au début du 13e siècle, une dame du pays appelée Elisabeth obtint d'établir à Espagnac une communauté de femmes. A la fin du siècle, la première maison étant à moitié ruinée car construite trop près de l'eau, Aymeric d'Hébrard de Saint-Sulpice, évêque de Coïmbre au Portugal, fit bâtir un couvent neuf qui fut remis à la prieure le 16 mai 1293. Les vestiges de cette abbaye se retrouvent dans la porte fortifiée et les appartements de la prieure.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/10/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Porte fortifiée et appartements de la Prieure : inscription par arrêté du 5 octobre 1925

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM46002370 ; PM46002371

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/18