Château de Launaguet

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Launaguet

Localisation

Localisation

Occitanie 31 Launaguet

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

AR 128, 129

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1845

Auteur de l'édifice

Virebent Auguste (architecte)

Description historique

Château construit en 1845 par l'architecte Auguste Virebent, sur les ruines d'un manoir incendié en 1805, et représentatif de l'éclectisme toulousain au 19e siècle. Il se compose d'un bâtiment rectangulaire avec, aux angles, des tourelles en surplomb. Deux tourelles supplémentaires délimitent, sur les deux façades principales, un corps de logis central. L'encadrement des fenêtres et des portes, les balcons, les soubassements des tourelles ont reçu un décor de terre cuite moulée à partir d'éléments gothiques flamboyants. A chaque extrémité, les deux fenêtres du rez-de-chaussée de la façade nord sont peintes en trompe-l'oeil. Les baies du premier étage sont ouvertes au-dessus de balustrades gothiques ajourées. Les cinq fenêtres centrales sont surmontées d'un gâble et de pinacles. Toute la décoration intérieure a été conçue par Auguste Virebent (salle néo-gothique, salle-à-manger comportant un dressoir monumental avec pilastres à termes Renaissance en terre cuite peinte ; chambre à alcôve avec chutes de fleurs baroques et moulages des métopes du portail de l'hôtel du Vieux Raisin à Toulouse ; papier gaufré à motifs végétaux ; boiseries Louis XV...). Les bâtiments des communs sont des vestiges du château antérieur.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, mosaïque, menuiserie, papier peint, décor stuqué

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1993/02/11 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château, porche, grilles, mur d'enceinte, bâtiments des communs et sol du jardin (cad. AR 128, 129) : classement par arrêté du 11 février 1993

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Grille,communs,jardin,enclos,porche

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 17 11 1992 (arrêté) annulée. Projet d'installation de la mairie.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection