Hospice de la Grave

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hospice

Titre courant

Hospice de la Grave

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Toulouse ; rue du Pont-Saint-Pierre

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Pont-Saint-Pierre (rue du)

Références cadastrales

AD 20

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1758, 1845

Description historique

Anciennement réservé aux pestiférés, l'hôpital de la Grave reçoit son nom en 1647 alors qu'il devient établissement refuge où sont réunis tous les pauvres et mendiants de la ville afin d'y recevoir soins et instruction. Les plus anciennes mentions remontent au 12e siècle. Au 19e siècle, de nouveaux services médicaux (maternité) se développent. Chapelle Saint-Joseph : 3e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle, par Nelli et Delor. Situés dans le prolongement du portail monumental, les deux pigeonniers ou pavillons d'entrée marquaient l'entrée du secteur psychiatrique. Le bâtiment des Dames de la Porte, sur la cour Sainte-Jeanne, est un édifice du 18e siècle, rectangulaire à deux étages, sur péristyle de pierre. Au sud-est de l'ancienne cour Saint-André, un bâtiment du 16e siècle présente des fenêtres à meneaux. L'ancienne pharmacie, à l'angle sud-est de la cour Saint-Joseph, est entièrement revêtue de boiseries, l'ensemble datant du début du 19e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, menuiserie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1978/07/17 : classé MH ; 1986/10/31 : inscrit MH ; 1988/12/05 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Chapelle Saint-Joseph (cad. AD 20) : classement par arrêté du 17 juillet 1978 ; Façades de l'ensemble des bâtiments longeant la Garonne et disposés autour des cours Saint-Joseph, Sainte-Monique, de la Maternité et Sainte-Anne (sauf celles classées) et toutes les toitures de ces bâtiments ; façades et toitures des deux anciens pavillons d'entrée, des vestiges d'un bâtiment du 16e siècle et du bâtiment à colonnade des Dames-de-la-Porte ; grande salle voûtée du 17e siècle à l'intérieur de l'aile sur la Garonne (cad. AD 20) : inscription par arrêté du 31 octobre 1986 ; Toutes les façades donnant sur les bords de la Garonne et sur les cours Saint-Joseph, Sainte-Monique, de la Maternité et Sainte-Anne, ainsi que le sol de ces cours ; à l'intérieur de l'aile sur la Garonne : ancienne pharmacie, y compris ses boiseries et son parquet en marqueterie et la porte à linteau sculpté donnant accès à la grande salle voûtée du 17s (cad. AD 20) : classement par arrêté du 5 décembre 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM31001430, PM31002212

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public régional

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/7
Maître-autel du choeur
Maître-autel du choeur
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image