Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Pibrac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1540

Auteur de l'édifice

Bachelier (architecte)

Description historique

Château élevé en 1540 en remaniant l'ancien manoir défensif pour en faire une résidence de plaisance plus en rapport avec l'époque. Les travaux ont certainement été réalisés par l'architecte Bachelier. En 1794, les tours furent découronnées et les sculptures martelées. En 1676, 1743, 1887 (restauration totale de l'édifice) , et 1898, remaniements intérieurs. La tour centrale est à pans coupés, percée de fenêtres en briques, sans ornement avant la restauration. L'aile nord renferme de grands appartements et est flanquée d'une tour ronde à terrasse. Juxtaposé à cette tour, se trouve un mur elliptique qui vient la doubler aux 2/3, en enveloppant la tourelle du petit escalier. Echauguettes aux angles intérieurs sur la cour. L'aile sud présente, au deuxième étage, une galerie à jour appelée "mirande". La liaison entre le corps central ancien et les ailes de 1540 semble plus habile dans le plan de distribution que dans les façades. Le portail dit "Henri IV" (16e siècle) présente une voûte à trois cintres et est flanqué de deux pavillons carrés réunis par un fronton triangulaire. Au-dessus de la porte, une petite terrasse et, sur les bâtiments, comme couverture, deux dômes à pans coupés en briques rejointées. A droite et à gauche, accotant les pavillons, s'élève un mur droit couronné par quatre pylones reposant sur une corniche ouvragée. La façade des communs a été élevée en 1740. Les intérieurs conservent une partie de leur décor primitif avec plafonds à solives apparentes moulurées ou peintes, quelques cheminées de briques dont l'une, dans la salle basse, est ornée d'un grand cartouche Renaissance. Le cabinet des Quatrains conserve une voûte à nervures ornée d'arabesques et de scènes mythologiques avec des boiseries de style Henri II.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1932/05/11 : inscrit MH ; 1947/08/05 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château, à l'exclusion du portail classé : inscription par arrêté du 11 mai 1932 ; Portail d'entrée : classement par arrêté du 5 août 1947

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Portail

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/14
Décor restauré du cabinet des Quatrains au premier étage, boiseries du mur en face de la porte
Décor restauré du cabinet des Quatrains au premier étage, boiseries du mur en face de la porte
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image