Ancienne abbaye Saint-Antonin, dite Mas Cailloup

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Titre courant

Ancienne abbaye Saint-Antonin, dite Mas Cailloup

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Pamiers

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

E 90

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle ; 12e siècle ; 17e siècle

Auteur de l'édifice

Description historique

Lieu de fondation de la commune de Pamiers, l'existence du monastère est attestée à partir de 961. Vers la fin du 12e siècle, suite à une crue de l'Ariège, les chanoines s'installèrent sur l'autre rive, en un lieu aujourd'hui entièrement détruit, connu sous le nom de Mas Saint-Antonin. Le site primitif prit le nom de Mas Vieux. Les guerres de Religion détruisirent l'église et les bâtiments monastiques. Des restaurations furent réalisées en 1672 et 1716. Les bâtiments subsistants marquent trois campagnes de construction. Les restes du 10e siècle sont visibles sur le mur gouttereau nord (appareil de galets en opus spicatum). Les parties basses de l'abside principale, le décor sculpté de frises et de chapiteaux visible dans l'absidiole sud et les travées du choeur remontent au 12e siècle. Les parties hautes du chevet, avec leurs traces de peinture, ainsi que les bâtiments d'habitation datent des 17e et 18e siècles. Au-dessus de la fenêtre d'axe d'une abside se trouve représenté un Christ en buste dans une mandorle tenue par deux anges en plein vol, exemple unique dans l'art roman d'une telle représentation située à cet emplacement. Le décor peint se composait d'encadrements formés de pilastres qui déterminaient des registres superposés, ainsi que de masques, rinceaux d'acanthe et cartouches de cuir retournés. En 1830, un sarcophage sculpté du 16e siècle fut retrouvé au Mas Saint-Antonin, sans doute apporté sur ce site depuis le Mas Vieux.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/10/02 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancienne église abbatiale des 11e, 12e et 17e siècles ; ancien logis canonial du 17e siècle qui lui est accolé ; sol de la parcelle (cad. E 90) : classement par arrêté du 2 octobre 1992

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM09000532 ; PM09000991

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Acquise par la commune en 1990 pour être réhabilitée.

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 26 02 1990 (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection