Château de Fabrègues

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Fabrègues

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Cantal (15) ; Aurillac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Références cadastrales

A 55, 190 (a et b)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1898, 1899

Auteur de l'édifice

Viee (maître de l'oeuvre)

Description historique

Château mentionné dès le 10e siècle. L'édifice du début du 19e siècle présente un pavillon carré couronné de mâchicoulis, devant constituer la partie médiévale du château (14e - 15e siècle) , un corps de logis disposé en biais (17e) avec une tour d'angle à toiture en poivrière, et, entre les deux bâtiments, servant de liaison entre eux et le porche d'entrée, un corps de bâtiment étroit dont la façade était percée d'un portail et d'une fenêtre à meneaux et ornée de deux échauguettes à toiture en poivrière (15e - 16e siècle). En 1898-1899, le château est reconstruit par l'architecte Viee qui conserve les fondations des pavillons mais remplaça celles du porche pour élever un porche monumental. Ce dernier est conçu sur un plan centré, circulaire à l'intérieur et carré à l'extérieur, couvert d'un toit à l'impérial surmonté d'un faux lanternon adoptant la forme d'un portique de style antique. Les deux façades sont composées d'un grand portail entouré de larges pilastres à bossage et au second niveau d'un fronton cintré surmontant une baie cintrée à voussures concaves. A l'intérieur, le porche est surmonté d'une coupole dont le tambour est percé de grandes baies garnies de vitraux géométriques signés Pompey. Le premier niveau est entouré d'une galerie aux murs ornés d'un décor floral au pochoir. La coupole est ornée d'une rosace en céramique colorée. Les pièces sont couvertes de boiseries, dont celles de la salle-à-manger dues à l'ébéniste Brousse. Le château est précédé d'un vaste parc traversé par une allée d'accès, avec un bassin semi-circulaire orné d'une sculpture en fonte composée d'une tête de dauphin entourée de roseaux et d'un enfant assis dans une coquille. A l'arrière, l'aménagement primitif des parterres n'a pas été entièrement réalisé ; au bout de l'allée, une orangerie de plan carré masque une partie des communs situés dans le prolongement nord.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/03/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Jardins ; château, y compris le porche et les pièces suivantes avec leur décor : escalier, grande antichambre, salle à manger, salon des Quatre Saisons, salon Louis XV, salon Empire, bibliothèque (aile Sud) , chambre 18s aux lambris peints, chapelle (aile Nord) (cad. A 55, 190 (a et b) ) : inscription par arrêté du 5 mars 1992

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Jardin,bibliothèque,chapelle,porche,escalier,salle à manger,salon,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Ensemble exceptionnel de décors des 17s et 19s ; Ebéniste : BROUSSE (salle à manger)..

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection