Château de Cropières

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Cropières

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Cantal (15) ; Raulhac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Références cadastrales

B 69 à 72

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle, 17e siècle, 18e siècle

Description historique

A partir du 13e siècle, un château-fort est présent sur ce lieu. En 1669, l'édifice comportait encore trois corps de logis, deux tours et les éléments défensifs habituels, déjà partiellement supprimés depuis une campagne de travaux menée en 1626. En 1649, bénédiction d'une chapelle construite dans le prolongement de l'aile nord. A partir de 1681, suppression de tous les éléments de fortification et aménagement intérieur. Le remaniement complet du château et la construction de l'aile d'apparat avec son escalier et sa cour d'honneur remontent aux années 1720. Cette aile comportait une grande salle d'honneur et les appartements de réception, édifiés sur des écuries et des caves, et précédés du perron à double escalier. L'aile nord se composait alors de plusieurs chambres, de cabinets et, sur sa partie Est, de la chapelle suivie des cuisines et des caves. Après la Première guerre mondiale, l'aile nord a été tronquée de presque la moitié, la chapelle a disparu. A l'exception des dépendances situées à l'écart, le château s'organise autour d'une cour rectangulaire fermée à laquelle donne accès le portail Est. Face à l'entrée, le bâtiment d'apparat est précédé d'un escalier à double rampe occupant toute la longueur de la façade. Celui-ci se poursuit en équerre du côté ouest par une terrasse surplombant les anciens jardins d'agrément et atteignant un pavillon. Une tour-escalier rectangulaire se loge dans l'angle formé par l'aile d'apparat et le corps de logis nord. L'aile d'habitation, au nord, présente des salles voûtées. L'épaisseur des murs de la pièce située à l'angle nord-est laisse supposer qu'il s'agit du seul vestige du donjon de la forteresse du 13e siècle. Au premier étage, la salle centrale est ornée de peintures (16e-17e siècle) inspirées par des scènes de chasse ; et de boiseries dont une partie a disparu. Le décor de cette grande salle s'inspirait directement du château de Versailles des années 1670-1680.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, menuiserie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1986/05/05 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château avec ses dépendances et ses jardins (cad. B 70, 72, 69, 71) : classement par arrêté du 5 mai 1986

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Communs,jardin

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/141
vue générale du château dans son environnement
vue générale du château dans son environnement
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, droits réservés
Voir la notice image