Maison dite de Sainte-Anne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison dite de Sainte-Anne

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Allier (03) ; Montluçon ; Grand'Rue 25 ; Sainte ; à l'angle de la rue Anne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Adresse de l'édifice

Grand'Rue () 25 ; Sainte ; Anne (à l'angle de la rue)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle

Auteur de l'édifice

Description historique

Demeure de marchands aisés, déclarée au terrier des ducs de Bourbon sous le nom de Pinon Perron, femme d’Olivier de Beaumanoir, bourgeois et marchand (fin du 15e siècle). Décrite au terrier de 1681 comme formée de « trois maisons jointes ensembles sous un mesme frais », consistant en trois chambres hautes, greniers, deux boutiques et leurs arrière-boutiques, trois celliers et une cave, elle appartient alors en copropriété à Nicolas Berthet, marchand apothicaire, aux trois fils d’Antoine Preschonnet et de Marie Pelletier et à Guillaume Buglet, praticien en droit [AM Montluçon, terrier des ducs de Bourbon (1492-1497), fol. 401 et AD Allier, A 108*, fol. 311, 6 janvier 1681, déclarations à terrier]. À l’angle de la Grand’rue et de l’actuelle rue Sainte-Anne est érigée de longue date une niche à statue qui a par la suite donné son nom à cette artère et à la maison elle-même. Edifice du 15e siècle, dont les deuxième et troisième niveaux sont en encorbellement. La façade présente deux angles en pierre de taille interrompus par de gros corbeaux, une porte et une devanture. Au premier niveau, ces deux percements sont surmontés d'une grosse poutre en bois, portant les colombages en X, placée en tables sous les trois fenêtres du premier étage. Au troisième niveau, le colombage est rectangulaire. Un arc ogival couronne ce pignon, reposant à ses extrémités sur des doubles corbeaux et s'inscrivant dans le triangle constitué par le toit à deux pans et le mur. La façade longitudinale présente une lucarne avec accolade du 15e siècle, une porte avec pilastre et imposte sur le linteau (16e siècle ?) et une fenêtre au chambranle chamffreiné.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1935/03/11 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façade et toiture : inscription par arrêté du 11 mars 1935

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/8