Eglise Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Martin

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Allier (03) ; Cérilly

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 13e siècle, 15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

En 1100, une bulle du pape Pascal II confirme l'appartenance de Cerilly au prieuré de Souvigny. Edifice du début du 12e siècle pour sa partie orientale, du 12e siècle pour le reste avec des voûtements et ajouts du 15e siècle et quelques apports au 19e. L'église primitive comprenait une nef de cinq travées voûtée en arc brisé selon le type bourguignon, flanquées de bas-côtés du 12e siècle voûtés d'arête, et un transept saillant sur lequel ouvrent deux absidioles en hémicycle plus ancien que la nef, ainsi que le choeur formé d'une travée droite et d'une abside également en hémicycle. Au 15e siècle, ajout de quatre chapelles contre chaque mur gouttereau. Au 19e siècle, l'édifice prend sa forme définitive avec la construction d'une chapelle au nord et d'une tourelle d'escalier. A la même époque, percement de passages entre la travée droite de l'abside centrale et les deux absidioles. Chapiteaux de type cubique, avec quelques ornements sculptés très frustes dans l'abside et le transept. Le porche occidental est en plein cintre à quatre rouleaux avec des chapiteaux romans et gothiques. Fonds baptismaux datés de 1669, avec une cuve à godrons sur piédestal figurant quatre enfants. Peintures murales du 19e siècle. Le clocher, placé sur la croisée du transept, a conservé de sa construction primitive son soubassement carré sur lequel un étage octogonal ajouré a été rebâti à la fin du 13e siècle. La base est flanquée sur les coins de trompes biaisées formant pan coupé qui a permis de passer du carré à l'octogone. Les fenêtres de cet octogone sont à arc brisé du 13e siècle. Le tout est couronné d'une flèche en charpente à huit pans. En 1645, l'aiguille en pierre du clocher, de 77 pieds, a été renversée.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1913/12/30 : classé MH ; 1933/05/08 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Clocher : classement par arrêté du 30 décembre 1913 ; Eglise (sauf clocher classé) : inscription par arrêté du 8 mai 1933

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Clocher,décor intérieur

Référence aux objets conservés

PM03000060

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/15
vue générale du clocher
vue générale du clocher
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image