Abbaye Saint-Pierre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Titre courant

Abbaye Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Mozac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Références cadastrales

AI 243 à 247, 249, 250, 252 à 256, 263 à 266, 268, 269, 270, 277, 605 à 610, 612, 613, 614, 617, 618

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle, 18e siècle

Description historique

L'abbaye bénédictine de Mozac est une fondation royale. Elle vit le jour au 7e siècle grâce à Calmin, duc d'Aquitaine, et Namadie son épouse, et fut richement dotée par Pépin le Bref. Agrégée à Cluny en 1095, elle fut placée sous la protection spéciale du Saint-Siège en 1165 par une bulle du pape Alexandre III. Elle fut à nouveau dotée par Louis VII en 1169. Jusqu'au règne de François Ier, l'abbaye de Mozac était l'une des plus puissantes du royaume. A partir de cette date, elle tomba en commende et commença à décroître. Depuis la Révolution, les bâtiments sont partagés entre commune et particuliers. De l'église primitive, fondée en 700, subsistent une crypte et les étages inférieurs du clocher-porche. L'église romane qui la remplaça au milieu du 12e siècle a été remaniée au 15e. L'ancienne abbaye est située au sud de l'église. Les bâtiments monastiques, remaniés, du 18e siècle dans leur ensemble, mais avec des parties plus anciennes, notamment trois portes dans la cour de l'ancien cloître (une gothique et deux Renaissance) , ainsi que d'intéressants vestiges de l'époque romane. Le sous-sol des alentours immédiats des bâtiments recèle de nombreuses sépultures monastiques.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture, menuiserie

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2016/05/23:classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

En totalité les parties bâties et non bâties (cad. AI 243 à 247, 249, 250, 252 à 256, 263 à 266, 268, 269, 270, 277, 605 à 610, 612, 613, 614, 617, 618) : classement par arrêté du 23 mai 2016

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Porte,escalier,salle,élévation,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classement 10 11 1927 (Les restes de l'ancienne abbaye (teintés en rose sur le plan annexé à l'arrêté) comprenant : les trois salles voûtées du 15e siècle à rez-de-chaussée et la façade ouest avec porte du 16e siècle du bâtiment (AB du plan) situé au nord du bâtiment principal ; les deux salles voûtées du 12e siècle en sous-sol, à l'extrémité est du bâtiment principal ; le grand escalier en pierre du 18e siècle du bâtiment principal ; la porte en pierre du 13e siècle et la porte en pierre du 16e siècle de la façade nord du bâtiment principal) (arrêté) ; inscription 26 02 2013 (Les parties non classées de l'abbaye en totalité, comprenant les ailes est et sud avec leurs décors et aménagements intérieurs (peintures de Dussour dans le grand escalier, lambris et cheminées des appartements), ainsi que le parc avec ses clôtures, ses bassins et son réseau hydraulique) (arrêté) abrogés

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association ; propriété de la commune ; propriété d'une communauté de communes

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la communauté de communes Riom-Communauté : cad. AI 613

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/101
vue partielle des façades est
vue partielle des façades est
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image