Château de la Robinais

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de la Robinais

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Bain-de-Bretagne

Lieu-dit

La Robinais

Références cadastrales

ZN 52 à 56, 58, 63

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 16e siècle ; 2e moitié 17e siècle ; 2e moitié 18e siècle

Description historique

Le château de la Robinais, situé sur une des plus anciennes terres nobles de la commune de Baint-de-Bretagne, se présente de nos jours comme un édifice composite, résultat d'au moins trois campagnes de construction. Du premier manoir construit à l'époque médiévale, rien ne subsiste, excepté peut-être la porte en arc brisé de la cave. La tour d'escalier et les pavillons du logis remontent vraisemblablement à la seconde moitié du 16e siècle. Les deux pavillons situés au sud datent des années 1660, de même peut-être que la façade sud du logis. Toute la moitié occidentale du château est une adjonction de la fin du 18e siècle. De l'important ensemble de bâtiments fermés par une cour qui existaient au 17e siècle ne subsistent aujourd'hui que les pavillons, un peu défigurés, et le colombier transformé en chapelle. L'aspect de l'édifice trahit son histoire compliquée : si la façade sud conserve une harmonie assez classique, malgré la différence de rythme dans les travées perceptible entre la partie occidentale et la partie orientale, le pignon est et une partie de la façade nord conservant le témoignage de l'édifice antérieur. Le château de la Robinais est en définitive remarquable, moins par la qualité de son architecture, sobre et sans grande recherche, que par le témoignage qu'il porte sur l'évolution de cette architecture : il se rattache à la fois à l'architecture manoriale de la seconde moitié du 16e siècle (manoir de la Fresnais, manoir de la Noé en Ercé en Lamée) , et d'autres part aux grandes constructions des 17e et 18e siècles.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/12/23 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du logis, des deux pavillons et du colombier transformé en chapelle, ainsi que la rabine d'accès (cad. ZN 53 à 56, 58, 63) : inscription par arrêté du 23 décembre 1992

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection