Porte Mordelaise

Désignation

Dénomination de l'édifice

Porte de ville

Titre courant

Porte Mordelaise

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Rennes

Adresse de l'édifice

Portes-Mordelaises (rue des) 3, 8

Références cadastrales

1997 AC 50, 51

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1440

Description historique

Les portes défendaient l'ancien rempart de la ville. Deux tours subsistent, en granit, avec les traces de défense et de pont levis. Des mâchicoulis les surmontent. A l'intérieur, les salles subsistent également. La Porte Mordelaise a été reconstruite sur ses anciennes bases vers 1440 ; une porte d'époque romaine devait exister à cet emplacement. Elle se nommait également Porte Royale car les ducs de Bretagne et les évêques de Rennes y faisaient leur entrée dans la ville. Jusqu'à la fin du 16e siècle, elle servit de demeure au gouverneur. C'est là également que se trouvait la Garde-Robe de la ville, à savoir le magasin des objets, et principalement de l'artillerie, lui appartenant. Les bourgeois y tinrent souvent leurs réunions avant de posséder une maison en ville. La chambre des comptes s'y réunit aussi au 15e siècle. Après avoir été fermée pendant les guerres de la Ligue, elle fut donnée à bail par le gouverneur à des particuliers. En 1793, elle reçut le nom de Porte Marat et servit de prison. Belle porte complète du 15e siècle, elle se compose d'une grande et d'une petite porte flanquées de deux grosses tours. La façade est en granit. La porte est légèrement ogivale. Autrefois, de larges douves et un pont levis la précédaient. Au-dessus de la grande porte se trouve une petite niche rectangulaire surmontée d'une pierre sculptée mutilée. Elle figure deux lions affrontés soutenant une lance à laquelle sont attachés à droite une bannière carrée, à gauche un guidon à deux pointes. La courtine est couronnée d'une rangée de mâchicoulis à trois ressauts ornés d'arcs trilobés. Un couloir autrefois voûté (voûte démolie en 1774) traverse la courtine et forme le passage. Son mur ouest présente une grande ogive et son mur Est une porte en anse de panier qui conduit à un escalier.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1926/06/11 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Porte Mordelaise (cad. AC 50, 51) : inscription par arrêté du 11 juin 1926

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection