Fort de l'île aux Moines, dans l'archipel des Sept-Iles

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fort

Titre courant

Fort de l'île aux Moines, dans l'archipel des Sept-Iles

Localisation

Localisation

Bretagne ; Côtes-d'Armor (22) ; Perros-Guirec

Lieu-dit

Île aux Moines

Références cadastrales

D 2282, 1997 D 2850 à 2854

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1720

Auteur de l'édifice

Garengeau Siméon (ingénieur)

Description historique

L'île servait de poste avancé aux habitants de Jersey et de Guernesey pour lancer des raids sur le continent. En 1720, fut décidée la construction d'un fort dont la conception fut confiée à Siméon Garengeau, ingénieur en chef des fortifications de Saint-Malo et élève de Vauban. Le fort se compose d'une redoute pentagonale, d'une grande batterie et d'une petite batterie à l'ouest, ainsi que de casernements de deux étages. Un mur d'enceinte entouré autrefois d'un fossé, assurait une première défense vers l'est. Un pont-levis commandait l'accès au bâtiment. La garnison fut maintenue après la chute de l'Empire, avant d'être supprimée en 1873. En août 1944, les Allemands supprimèrent les planchers et toutes les pièces en bois.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1975/09/30 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Fort de l'île aux Moines, y compris le mur d'enceinte (cad. D 2282) : inscription par arrêté du 30 septembre 1975

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Ouvrage fortifié,mur d'enceinte

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'équipement

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection