Eglise catholique Saint-Pantaléon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De catholiques

Titre courant

Eglise catholique Saint-Pantaléon

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Gueberschwihr ; place de Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Adresse de l'édifice

Eglise (place de)

Références cadastrales

2019 section 1 parcelle 9

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Description historique

L'église paroissiale Saint-Pantaléon se compose de plusieurs éléments d'époques différentes : le clocher est l'ancienne tour de croisée de l'église romane, dont on a gardé également le bras nord du transept. La nef et le chœur ont été reconstruits de 1874 à 1877 par l'architecte Jean-Baptiste Schacre dans un style néo-roman. L'église primitive, datant du 2e quart du 12e siècle, était orientée ; connue par des documents graphiques et par une maquette réalisée au 19e siècle, elle se composait d'une nef (dont les piles ont été dégagées sur le sol de l'enclos), voûtée d'arêtes, d'un transept avec tour de croisée, d'un chœur sur une petite crypte, également voûtés d'arêtes. L'église de Gueberschwihr est une des premières églises romanes d'Alsace à être entièrement voûtée, au milieu du 12e siècle. A l'extérieur le décor était situé principalement sur l'abside, formé de lésènes sur toute la hauteur de l'élévation et sous la fenêtre axiale d'un motif de damier polychrome orné de reliefs. En 1837 l'église fut agrandie par l'adjonction d'une travée à l'emplacement de l'ancien chœur et la construction d'un nouveau chœur, ainsi que l'élargissement des bas-côtés, sous la direction de l'architecte Pétin (Louis ?). Cette église ayant montré un manque de solidité, on décida de la remplacer dès 1874 par un nouvel édifice, en conservant la tour de croisée romane et un bras du transept, la nouvelle nef et le chœur étant orientés au nord, perpendiculairement à l'ancienne église. Le projet de Jean-Baptiste Schacre de 1870 fut exécuté de 1874 à 1877. La date 1876 figure sur l'escalier en vis contre le clocher, la date 1877 au sommet du pignon antérieur. l'ancienne nef ne fut détruite qu'en 1887, nécessitant une consolidation de la tour, réalisée par Charles Winkler. L'église était autrefois entourée du cimetière, peut-être fortifié à l'origine, qui comprenait une chapelle-ossuaire dédiée à saint Michel ; elle datait sans doute de la 2 moitié du 12e siècle et fut détruite en 1835. Des vestiges d'élévation sont visibles sur le mur de soutènement entourant l'église, à l'ouest. Une chapelle a été construite dans l'enclos vers 1880, abritant une grotte de Lourdes.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment du 19e siècle, en grès rose, comprend une nef à trois vaisseaux, un transept avec absidiole aux extrémités, un chœur avec abside demi-circulaire, tous voûtés d'arêtes. Le vaisseau central de la nef présente un faux triforium orné de peintures dans les arcades qui se poursuivent dans le transept et le chœur. Le clocher roman présente un rez-de-chaussée voûté d'arêtes, avec clef annulaire ; dans les angles colonnes à chapiteaux cubiques. Escalier vers l'étage en pierre puis en bois. A côté du clocher, bras du transept roman, coupé par un plancher, colonnes à chapiteaux cubiques dans les angles, faux plafond. Les ouvertures datent du 19e siècle. Au sommet du clocher, trois niveaux de fenêtres en plein cintre. Au 1er niveau deux fois deux baies jumelées sur chaque face, au 2e niveau trois fois deux baies jumelées sous un arc, au 3e niveau deux fois trois baies jumelées. Chapiteaux cubiques sculptés de motifs différents, frise dentelée au 1er niveau.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1841/10/01 : classé MH ; 2019/06/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tour : classement par arrêté du 1er octobre 1841 ; Les éléments suivants, en totalité : l'église Saint-Pantaléon, les vestiges des constructions antérieures, la crypte, l'ensemble des éléments bâtis élevés sur la même parcelle, situés place de l'église (cad. section 1 parcelle 9) : inscription par arrêté du 5 juin 2019

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Tour, église, vestiges, crypte, éléments bâtis

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/17
Tour-clocher, face ouest
Tour-clocher, face ouest
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image