Motte castrale

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice fortifié

Titre courant

Motte castrale

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Bergholtz ; 32 rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l') 32

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle, 12e siècle

Description historique

Cette motte est le vestige d'un château qui jouait le rôle de sentinelle sur les limites du territoire de l'abbaye de Murbach. En 1456 l'abbaye engagea le château à Conrad de Hungerstein. En 1690, il fut vendu à Paul Simon, ancien bailli de Bergholtz. En 1550, le château comportait encore maison, tour, porte et avant-cour. Au 18e siècle, Schoepflin, parlant de Bergholtz, écrivait : Il s'y trouvait un château dont il reste encore une tour carrée construite en pierres de taille. En 1782, Billing le cite comme étant un vieux château entièrement construit en pierres de taille. Il a été détruit pendant la Révolution. La motte, plantée de vignes et contenant des fondations en pierre, est de plan circulaire et a entre 30 et 40 m de diamètre et environ 4 m de haut. Elle présente à son pied une sorte de palier, indice et l'enceinte circulaire disparue. A la fin de la dernière guerre ont été dégagés des murs descendant jusqu'au niveau du sol environnant.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1985/11/15 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Motte castrale : inscription par arrêté du 15 novembre 1985

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Motte

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site archéologique : 68 030 1 AH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection