Parc de l'Orangerie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Parc

Titre courant

Parc de l'Orangerie

Localisation

Localisation

Grand Est 67 Strasbourg

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Adresse de l'édifice

Europe (avenue de l')

Références cadastrales

98 4

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1807, 1835, 1895

Description historique

Jardin réalisé par deux maires : le premier jardin par le baron Jean-Frédéric de Turckheim (1830-1835) , continué par Georges-Frédéric Schutzenberger (1837-1848) , transformé en 1895 par l'architecte Ott. Les serres métalliques sont détruites en 1880. Bâtiment en bois de l'orangerie construit en 1807 par l'architecte Boudhors, brûlé en 1968 et reconstruit à l'identique par Robert Will. Edification des bâtiments du Conseil de l'Europe en 1976 par Henry Bernard.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1929/06/25 : inscrit MH ; 1993/03/25 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Bâtiment de l'Orangerie (pavillon Joséphine) : inscription par arrêté du 25 juin 1929 ; Parc, y compris les divers éléments : fabrique, fontaines, groupes sculptés, éléments immobiliers transplantés dont la liste suit : pavillon de l'octroi (début 19e siècle) ; temple circulaire décastyle, dit temple de l'Amour (début 19e siècle) ; bâtiment principal du zoo (1903) ; maison dite Buerehiesel (partie ancienne, 1607) ; cascade-butte en rocaille et pont à garde-corps en fer forgé (vers 1895) ; rocailles diverses ; kiosque en pan de bois (vers 1895) à proximité du lac ; exèdre surmonté d'un garde-corps en pierre, et occupé par deux bancs en pierre à montants en protome de griffon ; charmille avec ses deux piliers ; banc en pierre dans une niche de verdure communicant avec la charmille ; fontaine à bassin en tombeau (datée 1895) à proximité de la charmille ; fontaine à deux vasques circulaires superposées, située à l'extrémité de la charmille ; deux petites fontaines-colonne en fonte, àcouronnement en forme de pagode ; fontaine en fonte, à deux vasques circulaires superposées, située devant la façade postérieure du pavillon Joséphine ; groupe sculpté Gaenseliesel (Albert Schultz, bronze, 1899) ; buste du compositeur Victor Nessler (Alfred Marzolff, bronze, 1895) ; groupe sculpté Hercule terrassant le lion (Alfred Marzolff, grès, état de conservation médiocre) (cad. 98 4) : classement par arrêté du 25 mars 1993

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Banc,statue,orangerie,fabrique de jardin,fontaine,bureau d'octroi,pont,kiosque,jardin d'agrément,jardin zoologique,pavillon,bassin

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 14 02 1991 (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Service immobilier par possession trentenaire

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/7
Façade sur le parc
Façade sur le parc
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image