Eglise Saint-Laurent

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Laurent

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Arbonne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

BS 47

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 15e siècle, 17e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1688

Description historique

La paroisse a appartenu au 12e siècle aux vicomtes de Labourd. L'église comportait dès le 12e siècle un clocher pignon à arcades percé d'un portail tandis qu'un deuxième portail s'ouvrait dans la façade sud de l'édifice qui se terminait par un chevet plat. La tradition veut que ce portail pourvu d'un bénitier extérieur ait été réservé aux cagots, population jugée inférieure dans la société basque. Au 15e siècle, un escalier hors oeuvre permettant d'accéder aux tribunes fut appuyé sur la façade sud. Au 17e siècle, l'église fut agrandie, à l'est par une abside à pans coupés cantonnés de contreforts ; à l'ouest par un porche. L'église servit de prison en 1794 et fut rendue au culte en 1795. Le porche abrite les dalles funéraires des desservants de la paroisse qui devaient à l'origine se trouver dans le choeur, aux 17e et 18e siècles. De plan rectangulaire, l'édifice se compose à l'ouest d'un clocher mur à deux arcades, percé d'un portail que précède une porche surmonté d'un étage. Le bâtiment se termine à l'est par une abside à pans coupés. A l'intérieur, deux étages de galeries en bois rythment les murs de la nef au sud, à l'ouest et au nord. Le plafond en planches de l'église est décoré d'un semis de fleurs rouges sur fond gris bleuté dans la nef et d'une voûte céleste au-dessus du choeur, inscrite dans un cercle formé de rectangles floraux, lui-même contenu dans une composition de rectangles agrémentés de fleurs. Ces thèmes de décoration florale se retrouvent dans les quartiers de voûte surmontant l'abside. Dans les combles, les extrémités de certains blochets reposant sur les sablières sont sculptés, représentent des visages humains ou des volumes géométriques.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/12/27 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Saint-Laurent (cad. BS 47) : inscription par arrêté du 27 décembre 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Charpente,stèle

Référence aux objets conservés

PM64001001, PM64000997, PM64000998, PM64000999

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Stèles classées O. M.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection