Château-Neuf

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château-Neuf

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine 64 Bayonne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Historique

Description historique

Au début du 12e siècle, Bayonne connut, grâce à ses franchises communales, un essor économique et démographique qui nécessita l'urbanisation des basses terres de la rive gauche de la Nive et de l'Adour. Après la guerre de Cent ans, les Français ayant repris la ville en 1451 décidèrent d'améliorer le système défensif de la cité en construisant le château neuf, adossé à l'enceinte anglaise du début du 14e siècle. Le château permettait de faire face aux menaces espagnoles ou anglaises et de prévenir toute velléité de révolte des Bayonnais, comme celle des Bordelais en 1453. En 1462, s'élevaient les deux tours rondes faisant face au bourg neuf. Au 16e siècle, la rivalité entre la France et la maison d'Autriche ainsi que par les guerres de Religion, les fortifications furent transformées pour répondre au progrès de l'artillerie. Le rempart de François Ier fut élevé en avant de la muraille gallo-romaine. En 1520, le château neuf fut renforcé. Au cours de la guerre de Hollande (1672-1678), Colbert entreprit de faire consolider les fortifications. En 1680, Vauban fut envoyé à Bayonne. Il augmenta la capacité de casernement du château neuf et en fit murer les fenêtres basses. Un fossé fut aménagé alentour. Le château neuf conserva cette fonction de casernement jusqu'à sa désaffection par l'Armée dans les années 1980. Le château est un ensemble défensif quadrangulaire comportant, au sud-ouest, une tour ronde datant des années 1460, avec ses deux courtines attenantes. Au sud-est se trouve la tour carrée, dite également "tour Mocoron" ayant appartenu à l'enceinte urbaine anglaise. Au nord-est, à l'extrémité de la courtine crénelée au 17e siècle et surhaussée par la suite, s'élève le portail de Mocoron. Cette ancienne porte de ville du 14e siècle comprend deux tours polygonales encadrant une porte surmontée d'un arc brisé. Cette porte fut englobée dans le château neuf dès la seconde moitié du 15e sècle. Au nord subsiste la courtine anglaise. La tour en quart de cercle servit de cachot. Au sud de la tour carrée nord-ouest s'élève une tour oblongue bâtie vers 1462. Une tourelle d'escalier lui est accolée au nord. Une courtine du 15e siècle joint la tour oblongue à la tour ronde du sud-est. Adossés à ces vestiges médiévaux s'élèvent des bâtiments de casernement datant du 19e siècle.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1929/10/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château-Neuf : inscription par arrêté du 12 octobre 1929

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Futur musée Gramont.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du ministère chargé de la défense

Affectataire de l'édifice

Direction des musées de France

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection