Château de Lagrange-Monrepos

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Lagrange-Monrepos

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Nérac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

A 545 à 547

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1644

Description historique

Selon la tradition, château construit par Henri Ier d'Albret, grand père de Henri IV, pour sa maîtresse Marianne Alespée dont la famille en reste propriétaire jusqu'au début du 17e siècle. Une vaste cour est clôturée et bordée par l'habitation et les communs. Le château primitif est constitué par un grand corps de logis rectangulaire, flanqué sur sa façade nord de deux tours. Une grosse tour ronde a été bâtie à quatre mètres de la façade sud, à laquelle elle est reliée par un haut mur percé d'une porte encadrée de pilastres portant un fronton triangulaire. Cette porte donnait primitivement accès à une petite cour carrée disparue. Les fenêtres à meneaux sont surmontées d'un fronton triangulaire et sont ornées d'un ove elliptique convexe présenté dans un cuir. La porte d'entrée du château présente un entablement à métopes et triglyphes. La grande salle du premier étage conserve une cheminée monumentale polychromée et des peintures. Des peintures subsistent également dans le petit oratoire de la tour nord-ouest. Au rez-de-chaussée, une grande salle conserve un plafond à solives apparentes, soutenues par deux poutres maîtresses dont les faces sont peintes de personnages, grandeur nature, couchés. Près du château, un colombier a conservé l'intégralité de son système d'échelle tournante. A l'est de la cour se trouvent les restes d'un portail monumental et des communs bâtis au 19e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1990/05/30 : inscrit MH ; 1991/09/19 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures des dépendances, y compris les tours et les murs d'enceinte, à l'exclusion des parties modernes ; colombier avec son mécanisme (cad. A 545 à 547) : inscription par arrêté du 30 mai 1990 ; Château, y compris l'escalier d'entrée, la tour ronde et la fontaine (cad. A 545 à 547) : classement par arrêté du 19 septembre 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Fontaine,bassin,oratoire,communs,colombier,enclos,escalier,tour,cheminée,élévation,machine de production,décor intérieur,toiture,mécanisme

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/9
Lucarne de la façade principale sud sur cour
Lucarne de la façade principale sud sur cour
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image