Château et sa chapelle Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château et sa chapelle Notre-Dame

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Buzet-sur-Baïse

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

E 242 à 245, 479

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 17e siècle, 19e siècle

Description historique

En 1293-1294, le château est pillé et incendié par les Anglais. L'édifice de plan rectangulaire est flanqué, à l'est et à l'ouest, de deux tours rondes, et sur sa façade d'une tour hexagonale contenant un escalier à vis. Les substructures sont sans doute très anciennes (11e siècle ?). Après l'incendie, le château est reconstruit puis remanié aux 15e et 16e siècles. Des aménagements sont effectués durant les trois siècles suivants. A l'intérieur, la chambre de Madame à l'est et celle de Monsieur à l'ouest, conservent leurs plafonds peints à la française remontant au 17e siècle. D'autres traces de peinture existent ailleurs. Le parc s'étend à l'avant, au sud. Il conserve une haute tour ronde, vestige de l'ancien château fort. Plus loin se trouvent des vestiges de "fabriques" : petit pavillon en ruine, grottes artificielles, crypte Saint-Joseph, tracés d'allées. L'ancienne église paroissiale date des 13e et 16e siècles. L'ancienne église est, avec la vieille tour, le seul témoignage subsistant du vieux bourg médiéval. A la Révolution, elle fut transformée en temple de la Raison. Délaissée, en 1849, au cours de l'office, un gros bloc de mortier se détache de la voûte. L'église est alors définitivement fermée et vendue. Une nouvelle église est bâtie en 1862. Le clocher précède une nef unique à contreforts, terminée par un chevet à pans coupés, percés de hautes fenêtres à remplage. La voûte, qui a disparu, était supportée par un réseau d'arcs à pénétration sur des demi-colonnes engagées. Deux chapelles sont situées de part et d'autre de la nef. Des modifications réalisées au 19e siècle ont affecté l'aspect de l'ensemble : aménagement d'une chapelle et d'une crypte percée d'un portail ; fermeture du choeur.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1989/11/22 : inscrit MH ; 1989/11/22 : inscrit MH ; 1991/09/19 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancienne église paroissiale (ancienne chapelle du château) (cad. E 243) : inscription par arrêté du 22 novembre 1989 ; Château : façades et toitures ; au rez-de-chaussée : cheminées de la salle à manger et de la salle de compagnie. Tour ronde au milieu du parc. Façades et toitures des communs. Vestiges architecturaux du parc, y compris le portique à colonnes. Sol et vestiges qu'il recèle de la parcelle E 479 (cad. E 242, 244, 245, 479) : inscription par arrêté du 22 novembre 1989 ; Plafonds peints des chambres du premier étage (cad. E 245) : classement par arrêté du 19 septembre 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Chapelle,église,communs,parc,clocher,cheminée,salle à manger,tour,portique,salle,colonne,élévation,toiture,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 22 10 1951 (arrêté) (clocher de la chapelle) non annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Conditions d'ouverture au public

Fermé au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection