Hôtel Jean-Vergès

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Musée des Beaux-Arts d'Agen

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Hôtel Jean-Vergès

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Agen ; place de l'Hôtel-de-Ville ; rue des Juifs

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Adresse de l'édifice

Hôtel-de-Ville (place de l') ; Juifs (rue des)

Références cadastrales

2021 BH 305

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1575

Auteur de l'édifice

Description historique

Le cadastre de 1566 mentionne déjà des constructions à l’emplacement de l’hôtel de Vergès où logent Jehan de Vergès, médecin et seigneur de Brimont, et son gendre. On ne sait pas s’il s’agit déjà des bâtiments actuels mais il est établi que l’hôtel subit une restauration dans la seconde moitié du XVIe siècle. La fille de Jehan de Vergès de Brimont, Claude de Vergès de Brimont, a hérité des biens et titres de son père et épousé Caprazi de Las (procureur du roi au Présidial). Le mariage a lieu en 1563 mais n’a pas de descendance et Caprazi de Las hérite du bâtiment après de décès de son épouse vers 1569. « Nous pensons, au vu de l’inscription de la façade (AN. CHR. MVLXXV.) et des renseignements que nous avons recueillis que le cadastre de 1594, qu’il fit reconstruire sur cet emplacement une vaste demeure : un hôtel sur rue, avec une cour intérieure, une deuxième « basse-cour » et des dépendances au Nord pour les chevaux » (Patrick Fraysse). On est donc passé de deux maisons, signalées au cadastre de 1566, à un bâtiment unique sur le cadastre de 1594. Dans son mémoire de 1993, Patrick Fraysse estime que l’édifice appelé aujourd’hui « Hôtel de Vergès » a en réalité dû être bâti en 1575 par Caprazi de Las, le gendre de Vergès. Olivier Salmon juge cependant la façade Nord plus tardive. C’est donc par ses secondes noces en 1569 avec Isabeau de la Vigerie que Caprazi de Las obtient une descendance (connue sous le nom de Las de Brimont) qui se transmet l’hôtel jusqu’au début du XIXe siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; chaînage de pierre blanche

Matériaux de la couverture

Tuiles

Typologie de couverture

Charpente en bois

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier en vis

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1941/05/05 : classé MH ; 2021/03/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La façade ancienne sur cour : classement par arrêté du 5 mai 1941 . En totalité, les Hôtels de Vergès et de Monluc, à l'exception de la façade ancienne sur cour de l'Hôtel de Vergès déjà classée, conformément au plan annexé à l'arrêté, ces deux hôtels faisant partie de l'ensemble constituant le Musée des Beaux-Arts d'Agen et étant situé, pour l'Hôtel de Vergès sur la parcelle n°305 et pour l'Hôtel de Monluc, sur la parcelle n°306, figurant toutes les deux au cadastre section BH : inscription par arrêté du 5 mars 2021

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection