Ancien château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site archéologique ; château

Titre courant

Ancien château

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Lormont

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

AZ 105, 106

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle

Description historique

La première forteresse, construite vers 1060 par Guillaume VIII d'Aquitaine, devint avec les Anglais propriété royale. Au cours du 14e siècle, le château devint l'un des trois principaux centres de la seigneurie archiépiscopale. Occupé par les Français, il servit de cadre aux pourparlers de paix en octobre 1453. Après les ravages dus aux guerres de Religion, de grands travaux de reconstruction sont menés et achevés vers 1630. La forteresse est prise par les troupes royales lors de la Fronde et les négociations mettant fin à la guerre s'y déroulèrent en 1653. Les restaurations se prolongèrent jusque vers 1670. En 1781, le cardinal de Rohan entreprit la destruction de l'édifice. Vers 1880, les restes en furent remaniés. Un pont mène à un bâtiment rectangulaire à pavillon central dont le porche, encadré par deux pilastres, s'ouvre sous un grand arc en anse de panier. A l'intérieur, un escalier en colimaçon mène aux sous-sols voûtés qui conservent des graffiti. Le château est un bâtiment rectangulaire qui comporte un pavillon contre lequel se plaque la partie 19e siècle, crénelée et encadrée de tours. Côté nord, un escalier en fer à cheval provient, semble-t-il, de parties détruites du 17e siècle. Le parc conserve, côté sud, l'enceinte du 17e siècle enfouie sous les décombres, des murs de terrasses, les restes d'une fontaine en rocaille. Les bases des murs de la forteresse affleurent sous les pelouses. La chapelle médiévale, située autrefois dans l'aile sud, a été dégagée.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Gravure

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/12/13 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Sol et sous-sol renfermant des vestiges archéologiques des deux parcelles ; bâtiment d'entrée dit des communs avec ses caves, leurs graffiti et leur escalier d'accès (cad. AZ 105, 106) : inscription par arrêté du 13 décembre 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection