Eglise souterraine monolithe (ancienne église paroissiale Saint-Emilion)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise souterraine monolithe (ancienne église paroissiale Saint-Emilion)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Saint-Emilion

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age

Description historique

Au 8e siècle, après avoir pris l'habit dans un monastère de l'ordre de Saint-Benoît en Saintonge, Emilian se retira dans une forêt pour y vivre dans la seule contemplation de Dieu. Un rocher servit de retraite à l'ermite. Puis il construisit un oratoire qui devint, sans doute, la vaste église souterraine qui existe aujourd'hui, terminée à l'époque romane. L'église monolithe servit pendant longtemps aux moines de lieu de sépulture. Les parois de l'église et celles de la crypte renferment un grand nombre de tombeaux. Vers le milieu du 9e siècle, le monastère dut être ravagé par les Normands. En 1080, l'archevêque de Bordeaux le fit entrer sous son autorité et le pourvut à nouveau de religieux. En 1110, la vie monastique s'étant relâchée, l'archevêque de Bordeaux réforma le monastère avec l'autorisation du pape et le plaça sous la règle de Saint-Augustin. C'est sans doute à cette époque qu'au-dessus de l'église souterraine et à peu de distance de l'église actuelle, fut élevée une tour qui servit plus tard de base au clocher gothique. Au début du 14e siècle, les chanoines furent relevés de la vie monastique et sécularisés par le pape Clément V qui érigea la communauté en chapitre. A cette époque, l'église collégiale fut développée et l'église monolithe fut percée de fenêtres gothiques et d'un portail. Au 16e siècle, le clocher reçut une flèche. Fragilisé, les baies du rez-de-chaussée furent bouchées et la base fortifiée par un contrefort.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1886/07/12 : classé MH ; 1907/10/23 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église : classement par arrêté du 12 juillet 1886 - Le clocher : classement par arrêté du 23 octobre 1907

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Clocher

Référence aux objets conservés

PM33001278, PM33001279, PM33001280, PM33001356, PM33001282, PM33001281, PM33001357

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/79
Vue intérieure du bas-côté
Vue intérieure du bas-côté
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image