Eglise collégiale Saint-Emilion

Désignation

Dénomination de l'édifice

Collégiale, ensemble religieux

Titre courant

Eglise collégiale Saint-Emilion

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Saint-Emilion

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 16e siècle

Description historique

La collégiale, d'origine très ancienne, remplace sans doute la chapelle du Moustier. Un sanctuaire roman existait dès le 11e siècle, lorsqu'en 1080 l'archevêque de Bordeaux réforma le monastère et y établit des chanoines. En 1110, les moines furent soumis à la règle de Saint-Augustin et à l'autorité d'un abbé. L'église accuse de nombreuses époques de construction. Avant le milieu du 12e siècle fut commencée une grande église à nef unique et transept. Les murs goutterots de la nef furent remontés peut-être dès la fin du 12e siècle ou peut-être au 16e siècle, pour supporter la charpente en bâtisse. Au 13e siècle furent construits ou reconstruits les murs du croisillon nord, le transept fut doublé vers l'est et un choeur carré fut élevé, peut-être terminé par une abside. Au début du 14e siècle, un portail fut plaqué sur le mur du croisillon nord. A la fin du 14e siècle, une grande chapelle carrée fut ajoutée au sud du choeur, et une chapelle à pans coupés construite au sud du transept. Au début du 15e siècle, une chapelle fut montée au nord du choeur et, au cours de ce siècle, on reprit en sous-oeuvre les piles isolées du transept, on lança les voûtes et on éleva l'abside à cinq pans qui ne fut terminée qu'au 16e siècle. La chapelle de deux travées, logée à l'angle de la nef et du croisillon nord, paraît également être du 16e siècle. En 1876, l'effondrement de la charpente entraîna des travaux de réparation menés par Paul Gout de 1896 à 1899. Le cloître de la collégiale, qui en remplace un autre plus ancien, bâti sans doute à la fin du 12e siècle, s'élève au sud de la nef romane. Sa construction remonte au début du 14e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église collégiale et le cloître : classement par liste de 1840

Nature de l'acte de protection

Liste

Précisions sur les éléments protégés

Cloître

Référence aux objets conservés

PM33000918, PM33000917, PM33000916, PM33000919, PM33001024, PM33001128, PM33001608, PM33002092, PM33002090, PM33002091, PM33002547, PM33002549, PM33002550, PM33002548

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

18 04 1914 (J.O.). Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/201
Abside, côté sud
Abside, côté sud
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image