Ancien couvent des Cordeliers

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De cordeliers

Titre courant

Ancien couvent des Cordeliers

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Libourne ; 37 rue Jean-Jacques-Rousseau

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Adresse de l'édifice

Jean-Jacques-Rousseau (rue) 37

Références cadastrales

CO 766, 407

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle

Description historique

Le couvent des Cordeliers et son église agrandie au 15e siècle ont été fondés vers 1287 par les jurats de Libourne, avec l'approbation d'Edouard 1er d'Angleterre. C'était le lieu habituellement choisi pour les grandes assemblées populaires ou la "cour" des princes de passage. Les jurats tenaient leurs assemblées dans le réfectoire. Ils prêtèrent serment dans l'église jusqu'à la Révolution. Mis à sac par les Huguenots en 1563, le couvent hébergea en 1581 le duc d'Alençon et la reine Marguerite de Navarre puis, lors du séjour de Louis XIV à Libourne en 1650, les évêques d'Alais et d'Angoulème ainsi que des seigneurs de la cour. A la Révolution, après la dispersion des religieux, les bâtiments furent vendus et en grande partie détruits. L'église subsista jusqu'à sa démolition presque complète en 1962, malgré la découverte de fresques. Commencée à la fin du 13e siècle, l'église fut d'abord un grand bâtiment rectangulaire, non voûté. Au 14e siècle ou au début du 15e, un bas-côté fut ajouté, voûté et orné de sculptures et de fresques, et divisé en quatre chapelles.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1984/12/28 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les vestiges de l'église (cad. CO 766, 407) : inscription par arrêté du 28 décembre 1984

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Église

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé des postes et télécommunications

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection