Porte Dijeaux (ou Dauphine)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Porte de ville

Titre courant

Porte Dijeaux (ou Dauphine)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Bordeaux ; rue Porte-Dijeaux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Adresse de l'édifice

Porte-Dijeaux (rue)

Références cadastrales

Non cadastré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1748

Description historique

La porte date de 1748, élevée par Tourny. Elle a remplacé une porte médiévale qui, elle-même, en avait remplacée une romaine. La construction dirigée par Voisin fut achevée en 1750. La décoration fut confiée à Claude Francin et consiste en quatre trophées aux extrémités des frontons. Sur le côté ouest, les armes de France et un cartouche portant la date de 1748. Sur le côté est, les armes de Bordeaux et un cartouche représentant une tête de Neptune accompagnée de veaux marins. La Révolution supprima les vantaux qui fermaient l'arcade centrale et les guichets qui étaient rendus inutiles par l'abolition des octrois.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1921/06/02 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Porte Dijeaux (ou Dauphine) (non cadastré) : classement par arrêté du 2 juin 1921

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/3
Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image