Tour de la Croix des Pechs

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice fortifié

Titre courant

Tour de la Croix des Pechs

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Sarlat-la-Canéda

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

D 556

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 17e siècle

Description historique

La forme de cette tour fait penser à celle de la lanterne des morts de Sarlat. Elle est construite de la même manière. Le toit est constitué par une série de pierres de taille séparée par des bourrelets faisant saillie. Le haut de l'édifice est ouvert, mais il semble qu'à l'origine il se terminait en pain de sucre. A l'intérieur, les ouvertures carrées dans les murs semblent trop grandes pour avoir servi à des pigeons, et paraissent plutôt être de petits placards. Un plancher de bois séparait les étages. Portes et fenêtres sont du 17e siècle, ainsi que la colonnade en partie brisée qui forme le couronnement. Selon la tradition, le monument aurait servi d'ermitage. Cependant, la présence d'un cimetière à proximité et la forme de l'édifice laissent penser à un usage comme lanterne des morts.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1961/04/19 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tour de la Croix des Pechs (cad. D 556) : inscription par arrêté du 19 avril 1961

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Tour

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection