Ancienne abbaye

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Titre courant

Ancienne abbaye

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Saint-Avit-Sénieur

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

B 1918 à 1921, 1923

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Description historique

D'après la légende, Avit entre au service d'Alaric tout en continuant à servir Dieu en cachette. Fait prisonnier par les Francs, il part évangéliser le Périgord puis entre au monastère de Bonneval en Poitou, et finit par se retirer dans la solitude à l'endroit où s'élève l'église de Saint-Avit. L'abbaye avait de puissants protecteurs : Henri III, Richard Coeur de Lion, Saint-Louis ou Philippe III. En 1577, le protestant Annet de Commarque s'empare de Saint-Avit et les chanoines qui résistaient furent tués ou pris. L'église fut saccagée et le cloître dut être incendié à cette occasion. Du monastère fortifié ne restent que quelques ruines. L'entrée dans le cloître se fait par la face ouest, par une porte en plein cintre qui débouchait primitivement dans un bâtiment dont il ne reste rien, si ce n'est le mur fermant la galerie ouest du cloître. Les faces nord et sud ne sont plus représentées, au nord, que par le mur extérieur de l'église auquel le cloître s'appuyait ; au sud, par le mur formant le fond de la galerie. La face Est montre encore quatre arcatures qui ouvraient sur la salle capitulaire. Au-dessus de cette salle existait peut-être une salle plus importante. Les bâtiments claustraux devaient s'élever sur les trois faces est, ouest et sud.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1862 : classé MH ; 1964/11/02 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église abbatiale : classement par liste de 1862 - Les vestiges de l'ancienne abbaye (cad. B 1918 à 1921, 1923) : classement par arrêté du 2 novembre 1964

Nature de l'acte de protection

Liste, arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Église

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Eglise : 18 04 1914 (J.O.). Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/45
ensemble sud-ouest, vue générale
ensemble sud-ouest, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image