Ruines de l'ancienne chapelle de Fontroubade, appelée église Notre-Dame puis Sainte-Radegonde

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Titre courant

Ruines de l'ancienne chapelle de Fontroubade, appelée église Notre-Dame puis Sainte-Radegonde

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Lussas-et-Nontronneau

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

1972 A 228

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Description historique

En 1310, l'église est mentionnée comme « maison ou celle ». Une celle était un petit prieuré ou une dépendance d'abbaye. En 1747, pour une raison inconnue, le culte y est interdit et l'ordre de démolition donné. Cet édifice se trouve à l'extrême limite de l'influence saintongeaise et constitue, malgré son état de ruine, un exemple intéressant non retouché de l'architecture romane de la région. Son intérêt se trouve augmenté par la présence d'une cloche à inscription gothique et d'une pierre d'autel encore en place.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/02/01 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Chapelle de Fontroubade (ruines de l'ancienne) (cad. 1972 A 228) : inscription par arrêté du 1er février 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM24001654

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection