Cluzeau de Chambrebrune

Désignation

Dénomination de l'édifice

Agglomération

Titre courant

Cluzeau de Chambrebrune

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Brantôme

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

I 535

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

10e siècle, 12e siècle

Description historique

L'ensemble troglodytique se développe sur deux étages, pour une longueur de 45 mètres. A l'entrée, en direction nord-ouest, se trouve une large terrasse-abri, retaillée à des fins d'habitations humaines ou animales. Deux entrées permettent d'accéder au cluzeau. La première, nord-ouest, possède des feuillures pour y placer une porte avec un système de fermeture à virgule. A l'entrée du couloir retaillé, deux meurtrières sont dirigées vers la terrasse. Ce couloir mène au premier étage ou, des feuillures et une éventuelle porte condamnent l'accès à un balcon. Trois meurtrières creusées depuis les salles du cluzeau principal vers ce balcon, améliorent la défense de l'entrée. La deuxième entrée est située au rez-de-chaussée, côté nord, bloquée par une porte. En cas de destruction de celle-ci, l'assaillant tombe dans une fosse-piège d'où arrivent, à hauteur d'homme, deux meurtrières. Depuis cette fosse-piège, deux portes ferment le couloir. La grande partie de la salle est une grotte naturelle, retaillée et aménagée à l'est. La porte Est ferme l'entrée de l'escalier qui mène au premier étage. Un couloir avec des marches taillées en plein rocher, conduit à la salle supérieure des silos. Avant d'y accéder, deux nouvelles portes bloquent les assaillants avec des meurtrières. Dans la vaste salle supérieure, un aménagement médiéval a été réalisé avec, au sol, huit fosses (silos à grains, réserve d'eau) , une banquette taillée dans le rocher, de nombreuses niches, deux fenêtres pour guetteurs. Au fond de cette salle, un couloir retaillé avec feuillures et niches, conduit à la galerie terminale qui rétrécit jusqu'à la meurtrière finale.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/02/01 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Cluzeau de Chambrebrune (cad. I 535) : inscription par arrêté du 1er février 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection