Villa l'Artaude

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Villa l'Artaude

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Var (83) ; Le Pradet

Références cadastrales

C 799, 2614, 2617

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1930

Description historique

Villa d'une grande simplicité construite de 1930 à 1931 par l'architecte Charles-Edouard Jeanneret, dit Le Corbusier, pour Hélène de Mandrot. Les sols en béton armé sont portés par une maçonnerie apparente en pierre, réalisée par des entrepreneurs locaux en "opus incertum" et donnant à cette villa un caractère méditerranéen qui la distingue des autres villas de l'architecte. La villa (construite sur un plan en L) ne conserve rien des aménagements intérieurs de l'époque (hormis la baignoire). Dans le jardin, se trouvaient des sculptures de Jacques Lipschitz (Le chant des voyelles, 1931 ; Nu couché avec guitare, 1928).

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1987/12/29 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

La villa (cad. C 799, 2614, 2617) : classement par arrêté du 29 décembre 1987

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Instance de classement 23 09 1984.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

LABELXX-PACA