Villa Marie-Laure-de-Noailles ou château Saint-Bernard

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, château

Titre courant

Villa Marie-Laure-de-Noailles ou château Saint-Bernard

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Var (83) ; Hyères

Références cadastrales

B 801, 802, 804, 805, 825

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1924

PV003851

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

NOAILLES Marie-Laure de (maître d'ouvrage) NOAILLES Charles de (maître d'ouvrage)

Description historique

Villa d'hivernage construite par l'architecte Rob Mallet-Stevens, sa première commande complète, pour Charles et Marie-Laure de Noailles. A partir de 1923, date de l'acquisition d'un terrain englobant l'enceinte d'un château médiéval, la construction de la villa occupe plusieurs chantiers estivaux entre 1924 et 1930, avec encore des modifications (notamment pour assurer l'étanchéité et le confort) entre 1930 et 1939. L'édifice est réalisé en maçonnerie traditionnelle enduite d'un crépi, avec quelques éléments en béton armé. Le programme d'origine d'une "petite maison dans le Midi" évolue vers un complexe culturel et sportif privé de 1 800 mètres carrés de surface habitable, comptant 42 chambres au total et entretenu par une vingtaine de domestiques. Epris de modernité, Charles de Noailles fait appel à de nombreux artistes de l'entourage de Mallet-Stevens : les décorateurs-ensembliers Pierre Chareau, Eileen Gray et Francis Jourdain, le maitre-verrier Louis Barillet, les architectes Georges Djo-Bourgeois et Gabriel Guévrékian (auteur du jardin triangulaire et de la piscine) , le peintre et architecte Théo van Doesburg et le sculpteur Jacques Lipchitz. La villa a été acquise par la ville d'Hyères en 1973, après la mort de Marie-Laure de Noailles. La partie inférieure de la villa et le jardin ont été restaurés en 1991, et la suite du programme de restauration a démarré en 1997.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1975/10/29 : inscrit MH ; 1987/12/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Restes de l'enceinte de l'ancien château : inscription par arrêté du 29 octobre 1975 - Villa et ses jardins (cad. B 801, 802, 804, 805, 825) : inscription par arrêté du 9 décembre 1987

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Jardin,enclos

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

LABELXX-PACA