Domaine du château d'Avignon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Domaine du château d'Avignon

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur 13 Saintes-Maries-de-la-Mer

Adresse de l'édifice

Arles (route d')

Références cadastrales

F 101, 117, 120, 122, 124, 126 à 129, 131, 364, 366, 368, 370, 372, 376 à 379, 381, 382, 384, 386, 388, 389

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Petit-Rhône

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

Au 18e siècle, le mas de Someyre est agrandi et devient le château d'Avignon. En 1811, le général de Miollis, comte d'Empire, l'achète et réalise quelques travaux, comme l'indique l'année 1813 sur un cadran solaire. En 1893, le domaine est acheté par le négociant Louis Noilly-Prat qui fait entièrement remanier l'intérieur par l'architecte Auguste Veran et l'ébéniste Auguste Blanqui. Il fait construire, entre 1895 et 1900, des dépendances qu'il dote des dernières applications techniques (station de pompage, chaufferie, électricité, téléphone). Cet ensemble illustre le confort et la modernité de la fin du 19e siècle.

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2003/05/21 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

En totalité, le domaine du château comprenant le château et tout son décor meuble et immeuble, ainsi que le parc en totalité, avec le portail d'entrée, l'allée d'accès et l'ensemble des dépendances en totalité, à savoir : la maison blanche, la serre, le bâtiment de la chaufferie et de la remise aux automobiles, la station de pompage avec l'abri des accumulateurs, le château d'eau, le bâtiment des lavoirs, les bassins de décantation ainsi que les roubines de la Ballarine et du Porte-eau et tous les autres éléments constituant le parc (cad. F 101 -prise d'eau, roubine-, 117 -le château-, 120 -l'allée d'accès-, 122 -la prairie-, 124 -la station de pompage-, 126 -les bassins de décantation-, 127 -parc-, 128 -le château d'eau-, 129 - parc-, 131 -la roubine de la Ballarine-, 364, 366, 368, 370, 372 -parc-, 376 -serre-, 377 -la maison blanche-, 378, 379, 381 -parc-, 382 -parc et le portail d'entrée-, 384, 386, 388 -la chaufferie-, 389 -le porte-eau-) : classement par arrêté du 21 mai 2003

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Parc,portail,dépendance,serre,garage,château d'eau,lavoir,bassin de décantation,station de pompage,chaufferie,cuisine,vestibule,décor intérieur

Référence aux objets conservés

PM13002480

Typologie de la zone de protection

Site inscrit ; parc naturel régional

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 30 05 1984 (façades et toitures ; au rez-de-chaussée : hall d'entrée, grand salon y compris la tapisserie de Vénus, petit salon y compris la toile de Langrenée du plafond et les six panneaux de tapisserie, fumoir, salle à manger avec les trois tapisseries ; au premier étage : deux grandes chambres d'honneur situées au sud, de part et d'autre de l'antichambre ; cuisine et office du rez-de-chaussée) (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du conseil général des Bouches-du-Rhône

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection