Hôtel d'Arlatan-Lauris dit aussi d'Arlatan de Montaud ou Bonnecorse-Lubières

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Titre courant

Hôtel d'Arlatan-Lauris dit aussi d'Arlatan de Montaud ou Bonnecorse-Lubières

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Bouches-du-Rhône (13) ; Aix-en-Provence ; 24 rue de l'Opéra ; 25, 27, 29 rue du Maréchal-Joffre

Adresse de l'édifice

Opéra (rue de l') 24 ; Maréchal-Joffre (rue du) 25, 27, 29

Références cadastrales

1983 AH 21, 23, 2000 AH 192

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle, 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1685

Description historique

L'hôtel est situé dans le quartier Villeneuve, à l'est de la ville, qui présente un plan d'urbanisme où les rues sont droites et se coupent à angle droit. Après acquisition d'une place à bâtir en 1684, Sextius d'Arlatan de Montaud, conseiller du roi à la cour du Parlement de Provence, fait construire son hôtel à partir de 1685 ; en 1687, le clos et le couvert sont terminés ; en 1691, décoration de la maison. Dans le courant du 18e siècle, l'hôtel est embelli à plusieurs reprises : certains salons sont ornés de décors en gypserie pouvant dater de 1730-1735 ; d'autres décors sont plus tardifs, vers 1760, de style Louis XV. Les bâtiments des communs -d'une superficie plus importante que celle de l'hôtel proprement dit- forment un U sur une cour intérieure ; la plus grande partie de ces communs date de la seconde moitié du 17e siècle ; puis dans la seconde moitié du 18e siècle, surélévation de la partie centrale des communs. La porte monumentale a été transférée au musée de Lyon.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1983/02/21 : classé MH ; 1983/02/21 : inscrit MH ; 2000/08/29 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Bâtiment principal sur la rue de l'Opéra ; façades et toitures de l'aile est du bâtiment principal et des deux pavillons sur jardin ; façade sur la rue du Maréchal-Joffre du bâtiment des communs ; portail séparant le jardin de la cour (cad. AH 21, 23) : classement par arrêté du 21 février 1983 - L'escalier avec sa rampe en bois peint et les quatre pièces avec leur décor du premier étage du bâtiment des communs sur la rue du Maréchal-Joffre (cad. AH 21, 23) : inscription par arrêté du 21 février 1983 - Hôtel et tous les bâtiments des communs appelés aussi hôtel de Dreux-Brézé (cad. AH 192) : inscription par arrêté du 29 août 2000

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Communs,portail,pavillon,escalier,élévation,décor intérieur

Typologie de la zone de protection

Site inscrit ; secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Copropriété

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Communs de l'hôtel : façade sur rue
Communs de l'hôtel : façade sur rue
Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image