Bâtiments de la Société "Champagne de Castellane"

Désignation

Dénomination de l'édifice

Établissement vinicole

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Coopérative vinicole

Titre courant

Bâtiments de la Société "Champagne de Castellane"

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Epernay ; 57 rue de Verdun

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Adresse de l'édifice

Verdun (rue de) 57

Références cadastrales

AI 39 à 44, 54 à 58

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1889, 1904

Auteur de l'édifice

TOUDOIRE Marius (architecte)

Description historique

Maison de champagne créée par Ludovic Girard en 1883. Donnant sur les voies du chemin de fer Paris-Strasbourg, les premiers bâtiments sont élevés à partir de 1889, tandis que 6 km de galeries sont creusées dans le calcaire de la colline pour servir de caves. L'usine est agrandie en 1904 par un cellier dominé par une tour construite en béton armé, destinée à servir de château d'eau. La tradition attribue cet agrandissement à Marius Toudoire, architecte de la gare de Lyon à Paris, dont la tour de l'horloge aurait servi de modèle pour celle de l'usine d'Epernay. Cette usine dont les bâtiments combinent des fonctions industrielles, commerciales et publicitaires, se caractérise par une riche décoration architecturale, alternant brique, pierre et motifs en céramique. La cheminée d'usine, en béton cerclé, est ornée de victoires ailées et de faunes. Des panneaux de carreaux peints annoncent les noms de quelques villes lointaines (New-York, Barcelone Alexandrie.) en relation commerciale avec la maison. L'entreprise, sous la direction d'Alexandre Mérard, adopte le nom de la marque de Castellane en 1936. A l'intérieur du pavillon central, une salle spécialement aménagée conserve les étiquettes dessinées pour des clients particuliers.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1990/05/17 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du bâtiment formé du pavillon d'entrée avec ses ailes latérales (y compris les logements d'ouvriers) avec leur retour sur la voie ferrée ; façades et toitures du cellier avec la tour qui le surmonte ; cage d'escalier du pavillon d'entrée avec son décor ; salle des étiquettes ; cheminée extérieure avec les Victoires ailées (cad. AI 39 à 44, 54 à 58) : inscription par arrêté du 17 mai 1990

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Logement d'ouvriers,cellier,cheminée d'usine,pavillon,tour,escalier,salle,élévation,toiture,décor intérieur,décor extérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Conditions d'ouverture au public

Fermé au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

ARCHIXX

Quartier de la gare et tour de Castellane
Quartier de la gare et tour de Castellane
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image