Ancienne abbaye du Reclus

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De cisterciens

Titre courant

Ancienne abbaye du Reclus

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Talus-Saint-Prix

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Références cadastrales

A 467, 470

Historique

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Milieu 12e siècle, 1er quart 13e siècle, 18e siècle

Description historique

Fondée vers 1142, l'histoire de cette abbaye reste lacunaire jusqu'en 1567, date à laquelle elle est ruinée par les Huguenots. Il faudra attendre le 18ème siècle pour voir une transformation importante des bâtiments conventuels. La charpente et la couverture de l'aile est sont refaites et dix cellules sont aménagées à l'étage destinées à accueillir, en pénitence ou en détention, des moines en difficulté avec la règle. Le bâtiment qui renferme l'aile est du cloître est un édifice massif, de plan rectangulaire, sur deux niveaux. Les élévations est et ouest sont bien conservées et peuvent être datées du début du 13ème siècle. A l'intérieur, se trouve une salle voûtée en berceau cintré. Elle correspond à l'emplacement de la sacristie, unique sacristie médiévale d'une abbaye cistercienne encore conservée en Champagne-Ardenne.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1968/02/22 : inscrit MH ; 2012/01/12 : inscrit MH ; 2012/12/19 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et les toitures des bâtiments conventuels du 18e siècle ; la chapelle ; les vestiges du cloître (à l'exception de la galerie classée) : inscription par arrêté du 22 février 1968 - Les vestiges des ailes sud et ouest du cloître (cad. A 467, 470) : inscription par arrêté du 12 janvier 2012 - L'aile est en totalité (cad. A 470) : classement par arrêté du 19 décembre 2012

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Cloître,salle capitulaire,prison,bâtiment conventuel,chapelle,galerie,élévation

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classement 13 11 1980 (galerie est du cloître ; salle capitulaire et prison monastique attenante) (arrêté) annulé.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/12
Carreaux de pavement de la salle capitulaire. Mur est
Carreaux de pavement de la salle capitulaire. Mur est
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image