Couvent de Moniales de L'Ordre de Notre-Dame de la Charité du Refuge Notre-Dame dit Refuge Saint-Michel, dit Maison Saint-Jean Eudes.

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De moniales de l'ordre de Notre-Dame de la Charité-du-Refuge

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Appelation d'usage

Refuge Saint Michel ; Maison Saint Jean Eudes

Titre courant

Couvent de Moniales de L'Ordre de Notre-Dame de la Charité du Refuge Notre-Dame dit Refuge Saint-Michel, dit Maison Saint-Jean Eudes.

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-de-Marne (94) ; Chevilly-Larue ; 7 rue Outrequin

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Chevilly-Larue

Adresse de l'édifice

Outrequin (rue) 7

Références cadastrales

1982 H 1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Jardin ; cour ; cloître ; oratoire ; enclos

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Couvent des dames de la Charité dit refuge Saint-Michel construit vers 1906 à l'emplacement de la propriété de la princesse de Rohan Gueménée vendue par son successeur à un démolisseur à la fin du 19e siècle. Certaines parties de ce couvent (notamment le cloître) s'inspire très fortement de la maison que les dames de Saint-Michel quittent pour venir s'installer à Chevilly. Il s'agit de l'ancien couvent de la Visitation Sainte-Marie installé en 1626 au numéro 193 de la rue Saint-Jacques à Paris comprenant des bâtiments construits par Mansart en 1632. Ce monastère, vendu comme bien national en 1797, est acheté en 1806 par les religieuses de Notre-Dame de la Charité dites filles de Saint-Michel. Ces dernières sont expropriées en vue du lotissement d'une partie de leur terrain, de la construction de l'Institut de Géographie et de l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie, et de l'alignement de la rue Saint-Jacques. Le refuge Saint-Michel-de-Chevilly s'occupe de la rééducation de jeunes femmes de la DDASS placées par l'autorité judiciaire ou administrative

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise ; zinc en couverture

Typologie de plan

Plan symétrique

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Coupole ; fausse voûte en anse-de-panier (à lunettes)

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon ; toit à l'impériale ; bulbe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre ; escalier tournant à retours avec jour

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle est couverte d'un toit à l'impériale cantonné de bulbes ; la statue de saint Michel couronnant le toit à l'impériale date de 1972

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Saint Michel

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Belle Véronique

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/12