Distillerie Delizy Frères, puis Delizy et Doistau Fils, puis garage de réparation automobile et logement

Désignation

Dénomination de l'édifice

Distillerie

Appelation d'usage

Distillerie Delizy Frères, puis Delizy et Doistau Fils

Destination actuelle de l'édifice

Garage de réparation automobile ; logement

Titre courant

Distillerie Delizy Frères, puis Delizy et Doistau Fils, puis garage de réparation automobile et logement

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Seine-Saint-Denis (93) ; Pantin ; 97 Avenue Jean Lolive

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Seine-Saint-Denis

Adresse de l'édifice

Jean Lolive (Avenue) 97

Références cadastrales

2007 AJ 42

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Entrepôt industriel, hangar industriel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1867, 1955

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1867, les frères Delizy font construire une première distillerie de liqueurs au 95 rue de Paris (actuelle avenue Jean Lolive). MM. Delizy et Doistau demandent en 1881 à exploiter une seconde distillerie au 93 rue de Paris. Souhaitant augmenter leur production, ils adressent, en 1883, une demande à la Préfecture de Police visant à obtenir l'autorisation d'établir une usine de rectification d'alcools et une distillerie de raisins secs qu'ils établissent au 12 rue de l'Egypte (50-52 rue Victor Hugo). L'unité de rectification d'alcools est agrandie dès 1884. Parallèlement à leurs activités industrielles, MM. Delizy et Doistau Fils font construire des immeubles de rapport à proximité de leurs usines : M. Doistau fait appel en 1923 à l'architecte E. Lefrançois pour l'édification de deux immeubles situés au 56-58 rue Victor Hugo et M. Delizy aux architectes F. Fenzy et A. Carreau pour un immeuble situé au 98 rue de Paris au cours de l'année 1932 (des facilités ont pu être accordées aux employés de la distillerie pour l'accession à la propriété ou pour la location de certains des appartements de ces trois immeubles). En 1939, les Etablissements Delizy-Doistau demandent l'autorisation d'installer un garage d'une superficie inférieure à 400 m² dans lequel sont remisés leurs véhicules à gazogène. Après l'arrêt définitif de la production d'alcools, l'ensemble du site, soit près de 24.000 m², est constitué en Société Immobilière des Etablissements Delizy-Doistau, dirigée par Paul Doistau. Une parcelle de 3.000 m² est acquise par M. Doré afin d'installer un garage automobile, le Garage du Parc, dans des anciens entrepôts et hangars de la distillerie. A partir de l'année 1955, un important projet immobilier est mis en chantier sur le site de la distillerie par le Comptoir National du Logement. De nombreux bâtiments industriels sont détruits pour laisser place à un ensemble de 282 logements conçu par les architectes Fernand Pouillon et Roland Dubrulle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, béton, meulière, métal

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, sous-sol, étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente, charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Appentis, terrasse, toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments de la distillerie Delizy-Doistau épargnés par les destructions sont peu nombreux et concentrés sur la parcelle du garage de réparation automobile. Ils ont été construit, pour la plupart, entre 1867 et 1888. Le site dispose d'un sous-sol de 485 m² qui servait à l'origine de soutes à charbons. Chacune des trois pièces du sous-sol comporte une série de trois foyers dont certains ont conservé leur rideau métallique. Ces foyers servaient très probablement à l'alimentation en combustibles du système de chauffage des chaudières de la distillerie. Le couvrement du sous-sol est composé d'entrevous de briques en berceau construits entre des solives en fer. Trois trémies, situées à la hauteur de la rampe d'accès en béton, sont aménagées dans les entrevous afin de faciliter la livraison du charbon. De nombreuses briques des murs et des piles portent la marque LB inscrite dans un cercle. Lors de la transformation du site en garage automobile, les aménageurs ont renforcé la structure (plancher, murs et piles) du sous-sol par l'emploi du béton. Les hangars à charpente métallique apparente sont à pans de fer et remplissage de briques. Les matériaux utilisés pour la construction des entrepôts et ateliers est la meulière avec chaînage d'angles en briques. Les planchers des entrepôts sont composés d'entrevous de briques en berceau construits entre des solives en fer. Le couvrement des entrepôts est constitué de charpentes métalliques apparentes dont les entraits et les arbalétriers portent la marque HFM (inscriptions). L'appentis servant actuellement de sanitaires, situé entre les deux entrepôts, semble correspondre à la base d'une des cheminées de la distillerie. Les entrepôts et hangars ont subi des transformations structurelles liées à l'installation du garage automobile : utilisation du béton pour la réalisation des rampes d'accès et la consolidation des planchers. La couverture des entrepôts et ateliers est constituée de tuiles mécaniques (Grande Tuilerie d'Ivry - E. Muller et Cie, fondée en 1854 ; Choisy-le-Roi ; Ligny Meuse). Le matériau employé pour la couverture des hangars, situés à l'entrée du site, est la tôle ondulée. L'extension en béton (réalisée en 1955) située derrière les hangars dispose d'une terrasse en couverture pour le stationnement des véhicules automobiles.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Tozer Guillaume, Pierrot Nicolas

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93

1/60
distillerie Delizy Frères, puis Delizy et Doistau Fils, puis garage de réparation automobile et logement
distillerie Delizy Frères, puis Delizy et Doistau Fils, puis garage de réparation automobile et logement
© Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Voir la notice image