Maison Soteba

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison Soteba

Titre courant

Maison Soteba

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Seine-Saint-Denis (93) ; Noisy-le-Sec ; 20 ter, Cottages (allée des) 1 avenue du Général-Leclerc

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Noisy-le-Sec périphérie

Adresse de l'édifice

Général-Leclerc (avenue du) 20 ter, Cottages (allée des) 1

Références cadastrales

1983 AD 231

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Lotissement

Références de l'édifice de conservation

IA93000094

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1946

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (commanditaire)

Description historique

Maison individuelle française de 4 pièces construite entre décembre 1946 et mars 1947 par l'architecte Georges Besse et la Société d'études techniques et organisation scientifique (SETOS) (7, boulevard de la Madeleine à Paris) avec la Société technique du bâtiment (SOTEBA) licenciée générale du procédé Setos-Herault breveté SGDG. Ossature de cadres de béton armé vibré espacés de 1, 20 m (2poutres, 2 poteaux) assemblés sur place par boulonnage ; remplissage par dalles caisson en béton armé à parement extérieur fini ; paroi intérieure en plaques de plâtre. La maison avait été équipée d'une cuisinière à charbon avec bouilleur alimentant le chauffage central et d'un chauffe-eau électrique à accumulation. En décembre 1945, la Setos élabore les plans d'une maison, 2 pièces, toit terrasse, ses biens sont séquestrés en juillet 1945 pour collaboration économique avec l'ennemi. En décembre 1946, après avoir figuré en bonne place à l'exposition de la Gare des Invalides comme détentrice de plusieurs brevets d'invention, elle ne peut financer une nouvelle construction (frais d'exposition et de personnel) , les Domaines de la Seine lui avancent les fonds. La Section prototype en mars 1948 n'est pas satisfaite des résultats obtenus au cours de la construction (oreilles de poteaux cassés ou fissurés, mauvais appui des pièces) ; en mars 1949 mise au point de la chaudière à vapeur remplacée en juillet par une chaudière de chauffage central et remplacement de la cuisinière par une cuisinière à gaz estampillée ATG.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Parpaing de béton

Matériaux de la couverture

Ciment en couverture

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Terrasse

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2000/12/28 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ensemble de la cité inscrite par arrêté du 28/12/2000

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Maison,voirie,square

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Boulmer Catherine

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Sous-dossier

maison Soteba
maison Soteba
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image