Demeure d'industriel dite Château Henri Japy ou Cercle des ingénieurs

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Genre du destinataire

D'industriel

Appelation d'usage

Château Henri Japy ; Cercle des ingénieurs

Titre courant

Demeure d'industriel dite Château Henri Japy ou Cercle des ingénieurs

Localisation

Localisation

Franche-Comté 90 Beaucourt

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Territoire de Belfort ; Beaucourt

Adresse de l'édifice

Mont de Dasle (rue du) 1, 3

Références cadastrales

1979 AM 121, 123, 124, 129, 130, 258, 260, 263

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Ferme, logement

Nom de l'édifice

Ensemble industriel Japy

Référence de l'édifice de conservation

IA90000075

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1823, 1898

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, porte la date

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Japy Jean-Pierre (commanditaire)

Description historique

Cette demeure a été construite vers 1815-1820 pour Jean-Pierre, fils de Frédéric Japy. Appelée Villa des Roches ou Cercle des ingénieurs, cette maison a été prolongée d'une aile et d'un second bâtiment par l'architecte Fleury de la Hussinière en 1898-1899. La ferme, portant la date 1823 et les initiales JPJ sur une clé d'arcade, a été modifiée, au moins dans son décor, à la fin du 19e ou au début du 20e siècle. Propriété de la Société Beaucourtoise de Moteurs, cet ensemble a servi de salle de restauration, de réfectoire pour cadres et de logements. Acquis par Alsthom-Unelec dans les années 1970, puis vendus dans les années 1980, les bâtiments forment aujourd'hui une copropriété divisée en appartements.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit, bois, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, demi-croupe, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

La demeure, dite Cercle des ingénieurs, comprend un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Elle est couverte d'un toit à longs pans en ardoise. L'agrandissement est en moellon enduit et (faux ?) pan de bois, à un étage carré et un étage de comble ; il est couvert d'un toit à longs pans, à croupe et demi-croupe, en ardoise et en tuile mécanique. La ferme est en moellon de calcaire enduit ; elle possède un étage carré, un étage de comble et un toit à longs pans en tuile mécanique.

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme géométrique ; cheval

Description littéraire de l'iconographie

La ferme est ornée de lambrequins sur de larges pignons découverts, d'oculi ajourant l'étage de comble, et d'un décor de treillage en bois sur chacune des façades. Une sculpture représentant une tête de cheval surmonte chacune des deux portes piétonnes de la façade.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Ferme

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1981 ; 2000

Date de rédaction de la notice

1982 ; 2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lardière Bernard, Favereaux Raphaël

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, patrimoine industriel

Typologie du dossier

Sous-dossier